Sécheresse en Californie : l’étonnante opération de sauvetage des saumons

Sécheresse en Californie : l’étonnante opération de sauvetage des saumons

SITUATION CRITIQUE - La Californie va relâcher 17 millions de saumons dans l’océan jusqu’à fin juin. Ces poissons seront acheminés en camions-citernes car les cours d'eau sont vidés par le manque de pluie

Au barrage d’Oroville, un immense édifice construit en 1967 en Californie, le niveau d’eau est 60 mètres en dessous de la normale. "Il devrait être là-haut à l’orée de la forêt à 275 mètres d’altitude", montre John Yarebrough, directeur adjoint du département des ressources en eau de Californie, dans le reportage de TF1 en tête de cet article. "Avoir un niveau d’eau si bas, ça veut dire qu’on aura moins d’eau pour l’agriculture, pour la consommation d’eau courante dans les villes et pour les besoins environnementaux", poursuit-il. En proie à une sécheresse précoce, la Californie a décidé d’aider ses saumons chinook à rejoindre l’océan Pacifique malgré un débit des rivières trop faible et des eaux trop chaudes en les acheminant par camions-citernes. "Il ne pleut pas. Dans les rivières, la température augmente, le niveau baisse donc nous essayons de leur donner la meilleure chance de survie possible", affirme Anna Kastner, responsable de l'écloserie de la Feather River, attenante au barrage.

Toute l'info sur

Impact positif

Pourquoi lancer Impact Positif ?

Le département de la Pêche et de la Faune sauvage de Californie "tire les leçons des quinze dernières années de lâchers de saumons et de la précédente sécheresse pour augmenter les chances de réussite", explique dans un communiqué Jason Julienne, responsable des installations piscicoles dans le Nord de l’État. Ces poissons migrateurs naissent dans les rivières, nagent vers le Pacifique lorsqu’ils atteignent leur maturité et peuvent y rester jusqu’à sept ans, mais finissent par retourner dans leurs eaux natales pour s’y reproduire et mourir. "Convoyer en camions les jeunes saumons vers des sites de remise à l’eau situés en aval s’est avéré l’une des meilleures façons d’augmenter leur survie pendant les périodes sèches", souligne l’expert. 

L’opération, lancée en avril, doit se poursuivre jusqu’en juin. Elle permet aux saumons d’éviter 80 à 150 kilomètres de cours d’eau où une mortalité importante a été constatée par le passé. Les premiers transports de poissons par la route ont débuté dans les années 1980. Ils sont, depuis, organisés chaque année mais cet été la Californie prévoit d’augmenter le volume de 20%. Au total, ce sont près de 17 millions de jeunes saumons qui voyageront ainsi, en provenance de quatre écloseries californiennes. 

40 comtés en état d’urgence

"Notre taux de survie, entre le moment où nous obtenons les œufs et celui où nous implantons les poissons, est d’environ 85% à 87%. Il est bien plus élevé dans l’écloserie que dans la rivière", particulièrement en période sèche où les œufs et alevins peuvent subir de gros stress, souligne Anna Kastner. 

Lire aussi

Les opérations de convoyage vers différents sites des bords du Pacifique, notamment dans les baies de San Francisco et Monterey, représentent au total près de 150 camions. Depuis le 10 mai, la Californie a décrété l’état d’urgence dans plus de 40 comtés. Celui de Butte, où se situe le barrage d’Oroville, est classé au niveau exceptionnel, le plus élevé. La situation, aggravée par le réchauffement climatique, ne devrait pas s’améliorer avant le retour de la pluie dans cinq à six mois. 

Découvrez notre podcast "Impact Positif"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

- Sur APPLE PODCAST

- Sur SPOTIFY

- Sur DEEZER

Devant l’urgence climatique, la crise démocratique, une société aux inégalités croissantes, certains ont décidé de ne pas rester les bras croisés, ils ont un coup d’avance, l’audace de croire qu’ils peuvent apporter leur pierre à l’édifice. Ils sont ce que l’on appelle des Changemakers.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

40% des nouveaux contaminés sont vaccinés en Israël : des failles dans le Pfizer ?

John McAfee, créateur de l'antivirus du même nom, s'est suicidé dans sa prison en Espagne

Disparition de Lucas Tronche, 15 ans, en 2015 : des ossements et un sac retrouvés

VIDÉO - Les terribles images de l'effondrement d'un immeuble en Floride

"Mon père devrait être en prison" : l’audition de Britney Spears en 5 déclarations chocs

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.