A l'heure de l'apEuro : la joie de vivre de Ledley, un nouveau ballon et des supporters anglais en folie

A l'heure de l'apEuro : la joie de vivre de Ledley, un nouveau ballon et des supporters anglais en folie

FOOTBALL - Aux alentours de midi, à l’heure de l’apéro, retrouvez les dernières informations concernant les 24 sélections présentes à l’Euro 2016. Au programme du jour, la danse de la joie de Ledley, le nouveau ballon de l’Euro et la ferveur des supporters anglais à Saint-Etienne.

Ledley, danseur hors pair :
Sous ses airs de bûcheron et derrière la barbe de hipster de Joe Ledley, le milieu de terrain du pays de Galles, se cache un joueur vraiment cool et un danseur hors pair. En octobre dernier, il avait célébré la qualification de sa sélection pour l’Euro 2016 d’une danse de la joie qui avait son effet auprès de ses coéquipiers. Lundi soir à Toulouse, le joueur de Crystal Palace a remis ça après le large succès des Welsh contre la Russie (3-0), synonyme de qualification pour les 8es du Championnat d’Europe et de première place du groupe B. Face à des supporters en feu, Ledley nous a gratifié d’un petit pas de danse dont il a le secret. Validé !
 

"Beau jeu" cède sa place à "Fracas"
Du côté Adidas, on a le sens du marketing. Lundi soir, la marque allemande a présenté le nouveau ballon de l’Euro qui sera lancé à partir des huitièmes de finale. "Beau jeu", le ballon utilisé pour les matches de poules, cède sa place à "Fracas" dont le nom a été inspiré des influenceurs Parisiens afin d'illustrer l’incertitude et la hausse du rythme observées dans les matches à élimination directe selon Adidas. A vrai dire, pas de grande révolution. Le design est sensiblement le même, les couleurs, un peu plus vivantes que sur le précédent modèle, apportent une petite touche de nouveauté. Reste à savoir si "Fracas" va se montrer davantage solide que son prédécesseur, crevé pendant Suisse-France.
 

► Le quart d'heure de folie des supporters anglais
A défaut d’en prendre plein les yeux, le match entre la Slovaquie et l’Angleterre (0-0) nous en a mis plein les oreilles lundi soir. La dizaine de milliers de supporters qui avaient fait le déplacement à Saint-Etienne a fait un boucan d’enfer à Geoffroy Guichard dans la droite lignée de l’ambiance qui règne dans l’enceinte des Verts pendant la saison de L1. Entre la 70e et la 85e, ils n’ont cessé de chanter, de frapper dans leurs mains et de hurler : "la la la la England !". Une démonstration vocale fabuleuse accompagnée de plusieurs "God Save The Queen" en toute fin de rencontre. Dans les tribunes, cet Euro 2016 est une franche réussite. Et les supporters anglais n'y sont vraiment pas étrangers.  

A LIRE AUSSI >> VIDEO - Ce sauvetage de Skrtel qui prive l'Angleterre de la première place

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : "Il ne faut pas qu'il y ait de réticence avec le Moderna", plaide le Dr. Jean-Paul Hamon pour cette campagne de rappel

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.