A l’heure de l’apEuro : Lagerbäck président, les supporteurs irlandais récompensés, et des Kenyans "on fire"

A l’heure de l’apEuro :  Lagerbäck président, les supporteurs irlandais récompensés, et des Kenyans "on fire"

FOOTBALL - Aux alentours de midi, à l’heure de l’apéro, retrouvez les dernières informations concernant les 24 sélections présentes à l’Euro 2016. Au programme du jour, le sélectionneur de l’Islande récolte des voix pour être élu président, les supporteurs irlandais récompensés de leur exemplarité par la médaille de Paris, et ils brûlent l'internat au Kenya.

 Surprise à l'élection présidentielle en Islande
L’Islande est la sensation de l’Euro 2016. Personne (ou presque) n’aurait parié sur la présence des "Vikings" en quart de finale. Qui plus est après avoir sorti l’Angleterre au tour précédent. Alors forcément, les joueurs et le staff sont portés en triomphe par la population de cette île de 330.000 habitants au large de l'Ecosse. Le tabloïd "Visir" rapporte dans ses colonnes une anecdote surprenante, amusante et qui démontre de l’affection portée à leur héros. Lars Lagerbäck (67 ans), le sélectionneur et donc architecte de la réussite, a reçu près de 30 votes à l’élection présidentielle de dimanche. Des chiffres loin de permettre au Suédois d'arriver en tête des suffrages, mais qui témoignent de l'engouement suscité par l'équipe nationale de football.

► Merci la République d’Irlande
Malgré leur élimination en 8es de finale de l’Euro, l’Irlande du Nord et de l’Eire font partie des grands gagnants de la compétition. L’exemplarité de leurs supporteurs a marqué les esprits, les vidéos de leurs exploits continuent de faire la joie des réseaux sociaux. La France, par le biais de la maire de Paris Anne Hidalgo, a tenu à les remercier. Elle a écrit au président de la République d'Irlande pour lui dire qu'elle avait décidé de décerner la Médaille Grand Vermeil de la Ville de Paris aux supporteurs de son pays. Un honneur réservé à Rafael Nadal, Michel Legrand ou... Cyril Lignac. 

 Fallait pas les empêcher de regarder Portugal-Croatie 
C'est peu de le dire, le football (et dans ce cas l'Euro) déchaîne les passions... Peut-être un peu trop parfois.  La BBC fait écho d'un incident survenu au Kenya  : des étudiants ont mis le feu à leur dortoir après avoir été privés de match de l'Euro. Les règles de l'internat sont strictes, après 22 heures, il n'est plus possible de regarder la télé. Or, samedi soir se tenaient le 8e de finale de l'Euro entre le Portugal et la Croatie et, à cette heure précise, la seconde période allait seulement débuter.

À LIRE AUSSI 
Iker Casillas a-t-il pris sa retraite grâce à Rambo ? Suite à l'élimination de l'Angleterre, Rooney perd ses cheveux

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait fuir des milliers d'habitants de Java paniqués

Saône-et-Loire : une adolescente meurt électrocutée avec le chargeur de son téléphone portable

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.