Angleterre-Islande : "8% de la population islandaise sera dans les tribunes"

Angleterre-Islande : "8% de la population islandaise sera dans les tribunes"

ATTENTE - Pour sa première participation à un Euro, l’Islande s'est invitée au rendez-vous des huitièmes de finale face à l'Angleterre. Du côté de Reykjavik et des supporters, l’excitation commence à monter.

"Tout le monde est vraiment excité et on ne fournit pas beaucoup d’efforts au travail aujourd’hui. On ne fait que parler du match". Comme pour Jon Heidar Gunnarsson, la participation de l’Islande à l’Euro suscite beaucoup d’engouement sur la petite île au nord de l'Ecosse. A la maison en famille, dans des bars ou dans le centre de Reykjavik, où a été installé un écran géant, ils seront très nombreux à encourager la bande de Gylfi Sigurdsson. Sans compter les milliers de supporters qui ont fait le déplacement en France.

Du bruit dans le Chaudron

"On estime qu’il y a environ 8 % de la population qui a pris un billet pour un match de la sélection nationale en France", ajoute celui qui a également été handballeur du côté d’Aix-en-Provence."Des amis présents en France me disent que l’atmosphère est incroyable. Tout le monde chante, boit, danse. C’est la folie", ajoute Jon Heidar Gunnarsson.

A LIRE AUSSI >> Euro 2016 : Eidur Gudjohnsen, The Revenant

Les supporters adverses sont prévenus, il y aura de la concurrence dans les tribunes mais aussi sur le terrain. Auteurs d’une campagne de qualifications presque parfaite, avec une deuxième place acquise devant la Turquie et les Pays-Bas, l’Islande veut croire en ses chances. "Vu les joueurs que l’on a et ce qu’ils ont déjà accompli, si on joue à notre niveau je pense qu’on a une bonne chance de se qualifier", assurait Lars Lagerback en conférence de presse avant le match face au Portugal. Mission réussie, puisque les Vikings retrouvent l'Angleterre ce lundi soir à Nice en 8es de finale.

Des chances de se qualifier

Si les membres du staff et les joueurs se montrent optimistes, les supporters le sont tout autant. "On croit en nos joueurs et on espère aller le plus loin possible dans la compétition", affirme Maria Skuladottir. "Je pense que l’on est capable de se qualifier pour les huitièmes de finale de l’Euro, pronostique Jon. De toute manière, que l’on gagne ou que l’on perde, on va se déchirer la voix". Áfram Ísland.

A LIRE AUSSI >> Cinéaste, fils spirituel d'Hodgson et dynastie Gudjohnsen... les drôles de profils des Islandais

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : "Il ne faut pas qu'il y ait de réticence avec le Moderna", plaide le Dr. Jean-Paul Hamon pour cette campagne de rappel

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.