Desailly : "Les joueurs doivent se protéger et laisser leur talent s’exprimer"

Desailly : "Les joueurs doivent se protéger et laisser leur talent s’exprimer"
EURO 2020

FOOTBALL – Champion du monde en 1998, Marcel Desailly connaît la difficulté de jouer une compétition à domicile, devant son public. A quelques heures du match entre la France et l’Albanie dans un stade Vélodrome bouillant, l’ancien défenseur des Bleus livre quelques conseils aux hommes de Didier Deschamps et juge la défense française.

Après avoir disputé son premier match au Stade de France, l’équipe de France retrouve le Vélodrome et ses 65 000 spectateurs ce mercredi face à l’Albanie. Est-ce vraiment simple de jouer devant son public et de gérer cette pression populaire ?
C’est dur à jouer. Les gens n’imaginent pas la pression que l’on prend quand on joue à domicile et surtout comment on doit se protéger. C’est un peu pour ça que Didier n’a pas sélectionné Benzema. Vous devez protéger les joueurs de la pression extérieure et intérieure. Le sélectionneur doit éviter tout risque. C’est un sport collectif, on joue pour notre nation, pour notre pays. Mais en tant que joueur, il faut évacuer et réduire cette responsabilité. Ils vivent ensemble, en vase clos, et il faut que ça reste comme ça. Dès que vous faites rentrer un élément extérieur, vous vous mettez en difficulté.

Mais le jour du match, toute cette ferveur donne forcément une force supplémentaire aux joueurs…
Quand on faisait le trajet de Clairefontaine au Stade de France, en bus, on se disait : "Oh la vache, autant que ça ?" Quand on a gagné la demi-finale face à la Croatie en 1998, on était sur le terrain, il y a eu un peu de joie, on est rentré au vestiaire, on a pris le bus et direction l’hôtel. Le coach nous a alors dit que tout le monde devait être reposé une heure après avoir mangé. Et c’est terminé. Moi, je n'étais pas au courant de la fête que faisaient les gens. J’étais en train de dormir.

"Le scénario que j'avais fait m'a mis en difficulté. J'étais allé trop loin"

A contrario, on peut également se montrer trop motivé et se faire expulser en finale de Coupe du monde…
Mais exactement. J’avais fait mon scénario, dans ma tête, pendant la sieste. Mais ça se passe comme ça à tous les niveaux. Vous vous imaginez plein de choses : "Je vais essayer de marquer sur corner, réaliser un retourné acrobatique, intercepter une action et me projeter vers l’avant …" Et le scénario que j’avais fait m’a mis en difficulté ! J'étais allé trop loin. Les joueurs doivent donc se protéger et laisser leur talent s’exprimer.

Vous nous disiez avoir été convaincu par la charnière Koscielny-Rami face à l’Ecosse, un adversaire assez faible. Auriez-vous, au même titre que Didier Deschamps, opté pour cette association ?
Je pense que Didier a surtout regardé la complémentarité entre les deux défenseurs centraux. C’est ce qui l’inquiétait le plus. Sur la complémentarité, je ne parle pas de talent, je pense que c’est la meilleure paire que l’on peut avoir.

Même si les deux défenseurs centraux sont droitiers ? Car on s’est souvent posé la question de l’équilibre à trouver à ce poste en alignant, par exemple, un gaucher et un droitier.
J’en ai parlé avec Didier. Cela peut paraître bizarre, c’est malheureux, mais c’est vrai qu’on voit très rarement deux gauchers alignés en défense centrale. Avec deux droitiers, il y a davantage de facilités. Les gauchers sont meilleurs mais ils sont beaucoup plus sensibles au positionnement en fonction des actions. On a tendance à éviter d’avoir une association entre deux gauchers. C’est la philosophie du coach, sa manière de voir les choses. On doit le suivre. Il a préféré faire venir Rami, car dans le cas où Koscielny était amené à se blesser, il se serait retrouvé avec deux joueurs inexpérimentés dans l’axe. C’est un détail, mais lui doit avoir quatre ou cinq réponses bien précises pour justifier son choix.

"Si l’un d’entre eux souhaite prendre une cassette pour voir le mouvement de l’un et de l’autre, il le fait seul"

Donc pour vous, le choix d’Adil Rami vous semble tout à fait justifié…
Je crois qu’il faut absolument qu’il reste dans son registre. Il connaît ses limites, il n’a pas une grande vitesse d’intervention. Mais quitte à ne pas intervenir, il doit rester au moins en position. Il est intelligent pour comprendre que c’est sur cet aspect qu’il doit faire la différence. Il doit aussi jouer avec son expérience, tout simplement. Ne pas faire descendre le bloc défensif. Il doit prendre sur lui et jouer le jeu avec Koscielny et continuer à évoluer haut pour avoir une équipe compacte.

Cette complémentarité avec Koscielny, comment va-t-il la travailler ? Sur le terrain, lors des premiers matches de l’Euro puis en échangeant ensemble en dehors ?
C'est bizarre le foot car c’est un sport qui reste également individuel. Les défenseurs ne travaillent ensemble que lorsque l’entraîneur est amené à les faire travailler tactiquement. Didier les prend, il fait sa mise en place, dans le cadre de petits jeux il essaye de les associer pour qu’ils essayent de se comprendre et d’échanger. Après c’est fini. Ensuite chacun à sa capacité d’analyser le comportement de son coéquipier pour s’adapter à lui en fonction de tous les paramètres. Gros travail de Deschamps, discussion, échange et c’est terminé. Si l’un d’entre eux souhaite prendre une cassette pour voir le mouvement de l’un et de l’autre, il le fait seul.

Historiquement, la France s’est toujours appuyée sur un bloc défensif solide pour réussir dans les grandes compétitions. Cette année, on sent que le secteur offensif prend le pas sur la défense…
Eh bien on va attendre que l’attaque relève son niveau pour permettre à l’équipe de rapidement faire la différence ! Si la France marque très tôt, cela va forcément aider la défense et toute l’équipe sera concernée par le replacement défensif et ça change tout. Faites la différence rapidement, soyez précis sur les corners et les coups de pied arrêtés et vous serez beaucoup plus à l’aise dans votre match.

A LIRE AUSSI >> France-Albanie : les Bleus attendus au tournant du Vélodrome

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent