Euro 2016 : avant de retrouver les Bleus, les Irlandais veulent oublier la main de Thierry Henry

Euro 2016 : avant de retrouver les Bleus, les Irlandais veulent oublier la main de Thierry Henry
EURO 2020

FOOTBALL – Sept ans après la fameuse main de Thierry Henry qui avait privé l’Eire d’une qualification pour la Coupe du monde 2010, l’équipe de France s’apprête à retrouver la sélection de Robbie Keane en 8es de finale de l’Euro 2016. Mais du côté des Irlandais, on veut à tout prix oublier cette polémique et se concentrer sur le match le plus important de leur histoire.

Un match entre la France et l’Irlande fait évidemment remonter d’innombrables souvenirs. Et l’un d’entre eux est particulièrement douloureux pour les partenaires de Robbie Keane : la fameuse main de Thierry Henry entraînant le but de William Gallas qui privait l’Eire d’une qualification pour la Coupe du monde 2010. Ces deux nations s’apprêtent à se retrouver dimanche après-midi à Lyon en 8es de finale de l’Euro (15 heures), et forcément, le geste de l’ancien attaquant de l’équipe de France devrait concentrer toute l’attention avant la rencontre et faire parler de lui.

"Tomber sur le pays hôte, c'est super"

Pas plus tard que mercredi soir, dans les minutes qui ont suivi la victoire irlandaise contre l’Italie (1-0), Robbie Keane, présent sur la pelouse du Stade de France le 18 novembre 2009 et auteur de l’ouverture du score, avait déjà été lancé sur le sujet. Et il n’avait pas forcément envie de s’y épancher. "J’étais sur le terrain, mais je n’y penserai pas une seule seconde. C’était il y a sept ans, c’est ça ? Allez, passons à autre chose, p... !", a lâché l’homme aux 144 sélections avec la République d’Irlande. "Ça ne sert à rien de regarder en arrière. Ce qui s'est passé face à la France est derrière nous", a assuré pendant le tournoi le gardien Shay Given, âgé aujourd'hui de 40 ans et qui était titulaire ce soir-là.

A LIRE AUSSI >> "Nous pouvons battre la France", estime Robbie Brady

Malgré tout, Robbie Keane se faisait une joie de retrouver l’équipe de France, organisatrice de l’Euro, pour le premier 8e de finale de l’histoire de sa sélection nationale dans un Championnat d'Europe. "Affronter la France et disputer ce genre de match, c’est pour cela qu’on joue au foot. On aurait pu tomber sur une autre bonne équipe, mais on sait que quand on sort des groupes, on a affaire à des matches comme ça, contre des équipes très fortes. On tombe sur le pays hôte, ça va être super." Sans aucun doute. 

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent