Euro 2016 - Ibrahimovic : "J'espère que mon dernier match avec la Suède ne sera pas demain"

EURO 2020

FOOTBALL - Opposés aux Belges mercredi soir à Nice (21 heures), les Suédois ne doivent pas perdre s'ils veulent continuer dans cette Euro. Si ce n'est pas le cas, ce serait alors le dernier match de Zlatan Ibrahimovic (34 ans) pour la Suède, comme il l'a officialisé mardi.

Une petite phrase à Nice et un coup de tonnerre à Stockholm. Si la rumeur d'un arrêt de Zlatan Ibrahimovic en sélection courait depuis déjà plusieurs semaines, jamais l'intéressé ne l'avait pour l'instant verbaliser. C'est désormais chose faite, un peu à la surprise générale puisque son sélectionneur (Erik Hamren) l'a appris en même temps que les journalistes en conférence de presse mardi après-midi...

Interrogé sur l'éventualité d'une élimination dans cette Euro en cas de défaite mercredi soir face aux Belges, Zlatan a écouté la question avec son fameux petit sourire en coin, avant de répondre en anglais, sans doute conscient de la portée internationale des mots qu'il allait prononcer : "Oui, si on ne va pas en huitièmes, ce sera mon dernier match en sélection car je ne vais pas participer aux JO, a-t-il commencé. Le dernier match de la Suède dans cet Euro sera mon dernier match avec la Suède. Donc j'espère que ce ne sera pas demain..."

"Je ne veux pas finir sur une déception"

Un petit frisson a alors parcouru l'assistance largement composée de journalistes suédois, avant qu'Ibra ne reprenne : "On espère tous qu'on va continuer dans cette compétition le plus longtemps possible. Je ne veux pas finir sur une déception". Et alors que la star des Blagult commençait déjà à remercier les supporters pour tout ce qu'ils lui avaient apporté durant sa carrière, à la gauche du joueur, son sélectionneur semblait encore plus sous le choc que les autres.

Il faut dire qu'Erik Hamren avait évoqué l'hypothèse avec son attaquant avant la compétition mais ne connaissait toujours pas la décision de l'intéressé. A chaud, le technicien s'est contenté de dire qu'il lui faudrait "une conférence de presse de plusieurs heures pour parler de tout ce que Zlatan (113 sélections pour 62 buts, ndlr) a apporté à la Suède et au football suédois". Mais, là, il n'y avait pas le temps, puisque quelques minutes après l'annonce de sa retraite internationale à l'issue de l'Euro, Ibrahimovic a pris part à l'entraînement de son équipe à l'Allianz Rivera. Presque comme si de rien n'était. 

À LIRE AUSSI
>>  De Bruyne "zlatane" Ibrahimovic
>>  Toute l'actu de l'Euro 2016

Lire et commenter