Euro 2016 : la Suède pas prête à faire ses adieux à Zlatan

EURO 2020

FOOTBALL - Après avoir porté sa sélection à bout de bras ces dernières années, le meilleur buteur de l'histoire de la Suède (115 sélections et 62 buts) pourrait tirer sa révérence mercredi soir. Car en cas de défaite face à la Belgique (21 heures, à Nice), Zlatan Ibrahimovic (34 ans) quitterait l'Euro et prendrait sa retraite internationale.

Sandwich Subway, demi-litre de Sprite et Doliprane. Voici par le menu le petit-déjeuner avalé par Markus mercredi en fin de matinée, conséquence d'une soirée à fêter la musique à Nice, mais surtout à boire à la santé de l'éventuel futur retraité, Zlatan Ibrhimovic. "Je ne me rappelle même pas le nombre de verres que j'ai bu en criant 'A Zlatan !', raconte à metronews ce grand suédois d'une vingtaine d'années, le regard cerné de fatigue et la peau rougie par le soleil de la Côte d'Azur. On espère tous qu'il va nous amener en 8es et que son dernier match sera en finale".

Un vœu pieu, car l'équipe de Suède, même avec un grand Ibra, ne paraît pas assez solide pour passer les huitièmes, mais qui illustre combien les supporters croient en l'ancien Parisien et sa capacité à se transcender pour repousser l'heure de la retraite. "En France, vous vous êtes rendu compte de ce que Zlatan pouvait faire avec le PSG, nous explique Henrik, en exhibant fièrement le ie qu'il a pu faire avec l'homme au catogan à Pornichet, camp de base des Blagult (Les Bleus-Jaunes). Alors imaginez pour nous, il est le football suédois".

"Le football suédois ne sera plus jamais le même"

Tellement que dans ses colonnes, L'Expressen, un des tabloïds les plus populaires en Suède, se demande dans quelle direction va aller la sélection "sans sa boussole Zlatan". Car si les médias locaux croient eux aussi, de façon presque mystique, à un exploit de son buteur face aux Belges, ils redoutent aussi le vide qu'il laissera derrière lui, une fois la compétition terminée et sa retraite internationale prise. Même Erik Hamren, le sélectionneur, ne cachait pas son inquiétude, quelques minutes après avoir pris connaissance de la décision de joueur vedette en conférence de presse mardi.

Et à la question de savoir si un des joueurs de l'équipe actuelle pourrait être titulaire chez les Diables Rouges, le technicien a lâché un peu fataliste mais réaliste : "Zlatan est notre seul joueur de classe mondiale. Nous avons de bons éléments, mais pas de ce niveau-là". Considéré comme un dieu vivant en Suède, Ibrahimovic pourrait donc faire dans quelques heures un pas de plus vers sa fin de carrière. Un événement dont la portée est pour une fois bien mesurée par le d'habitude trop excessif agent de Zlatan Mino Rialo, toujours dans L'Expressen : "Le football suédois ne sera plus jamais le même". 

À LIRE AUSSI
>> Comment les Belges ont préparé le pot de départ de Zlatan
>>  Toute l'actu de l'Euro 2016

Lire et commenter