Euro 2016 : le geste de Pogba ? Les Bleus n'ont rien vu

Euro 2016 : le geste de Pogba ? Les Bleus n'ont rien vu
EURO 2020

FOOTBALL – Alors que le geste de Paul Pogba en direction de la tribune de presse du stade Vélodrome cristallise l’attention, N’Golo Kanté et Samuel Umtiti, présents en conférence de presse ce jeudi, ont préféré botter en touche assurant n’avoir strictement rien vu depuis la pelouse.

Paul Pogba par-ci, Paul Pogba par-là. Le nom du milieu de terrain de l’équipe de France est sur toutes les lèvres et, malheureusement, il n’est pas forcément question de sa prestation sportive réalisée lors de la victoire des Bleus face à l’Albanie (2-0). Laissé sur le banc mercredi soir par Didier Deschamps, le joueur de la Juventus a marqué la rencontre de son empreinte avec ce geste d’humeur qui s’apparente à un bras d’honneur en direction de la tribune de presse du stade Vélodrome. Depuis l’enceinte phocéenne, pas grand monde n’avait fait attention à ce supposé écart de conduite de Pogba réalisé dans la foulée du but de Payet.

"Vous m'apprenez quelque chose"

Par conséquent, il aurait été étonnant que les joueurs de l’équipe de France répondent par l’affirmative quand il leur a été demandé s’ils avaient aperçu le geste de leur coéquipier. "Je ne l’ai pas vu. Après le but j’étais dans l’émotion, je n’ai pas pu voir ce geste dont tout le monde parle", a confié N’Golo Kanté en conférence de presse à Clairefontaine. De son côté, Samuel Umtiti assure même ne pas être courant de cette polémique. "Je ne suis pas quelqu’un qui regarde la presse ou qui lit tout ça, vous m’apprenez quelque chose", a indiqué le défenseur de l’Olympique lyonnais. Ni vu, ni connu.

EN SAVOIR + >> A l'heure de l'apEuro : le bras d'honneur supposé de Paul Pogba

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Provocations d'Erdogan, manifs hostiles... après un nouveau dimanche tendu, la France hausse le ton

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent