EURO 2016 - LE JOUR D'APRÈS : "La fête"

EURO 2016 - LE JOUR D'APRÈS : "La fête"
EURO 2020

ÉDITO - Ne regardons pas la tristesse qui pointe au bout de notre nez. Apprécions le chemin parcouru et, plutôt que de ressasser cette soirée du 10 juillet, projetons-nous. Il y a un Mondial dans deux ans, une belle génération est à la manœuvre. C'est l'attitude que prône Fabrice Jouhaud qui, avec un avis distancié, nous a livré son humeur sur les à-côtés de cet Euro organisé en France et remporté par le Portugal.

Faut-il seulement pleurer ? Il n’y avait pas au sommet ce que chacun espérait y trouver, mais est-ce suffisant pour oublier l’ascension parcourue ensemble ? Si seul le résultat compte, alors oui, versons des larmes, laissons la frustration et la rancœur envahir nos journées et nos nuits. Les palmarès retiendront ce revers face au Portugal, mais êtes-vous un palmarès ?

Les vrais losers sont incapables d'accepter la défaite

Libre à chacun de ressasser la 109e minute d’un match de football et d’y construire la symbolique d’un effondrement sur la croyance que seule la victoire est belle, cette formule qui donne toujours raison à celui qui l’emporte. C’est pourtant bien le chemin dont il faudra se souvenir et pas le bout de la route. Les Champs-Elysées ne sont pas une fin en soi et seuls les vrais losers sont incapables d’accepter la défaite.

Aussi cruelle soit-elle, aussi frustrant puisse être le dernier moment de cet Euro, c’est tout le reste qui mérite d’être apprécié. Les Bleus ont levé les doutes et porté des espoirs nouveaux, ils ont tenu la France en haleine pendant un mois et l’ont réconciliée avec son équipe. Malgré le contexte, tout cela fut une fête. C’est déjà beaucoup.


>>  Le jour d'après #1 : "À la niche !" 
>> 
Le jour d'après #2 : "Soyons fous"
>> 
Le jour d'après #3 : "Le cauchemar Björk"
>> 
Le jour d'après #4 : "Best, Giggs... la malédiction des hommes seuls"
>> 
Le jour d'après #5 :"Vivement la Tippeligaen !"
>> 
Le jour d'après #6 : "Tyrannie du chiffre" >>  Le jour d'après #7 : "Le Belgique n'est pas la France" >>   Le jour d'après #8 : "L'Allemagne, le malentendu" >>  Le jour d'après #9 : "On m'la fait pas à moi"  >>  Le jour d'après #10 : France-Allemagne ou l'art de se passer le mistigri
>>  Le jour d'après #11 : "Ronaldo est magique"  >>  Le jour d'après #12 : "Le jour d'avant"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Quels sont les 54 départements soumis au couvre-feu ?

EN DIRECT - Covid-19 : la France franchit le cap du million de cas depuis le début de l'épidémie

Coronavirus : "On ne parle pas d’une vague mais d’une marée haute qui risque de durer des mois"

Comment Bertrand-Kamal a quitté "Koh-Lanta : les 4 Terres" à la surprise générale

Débat Trump/Biden : "C’est incroyable de voir des visions aussi radicalement opposées s’exprimer aussi calmement"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent