Euro 2016 : l’équipe de France cherche le juste milieu

Euro 2016 : l’équipe de France cherche le juste milieu
EURO 2020

EQUIPE DE FRANCE – Si la défense a été le secteur le plus touché par les forfaits durant la préparation à l’Euro 2016, le milieu de terrain a, lui, focalisé l’attention après le match d’ouverture France-Roumanie (2-1), au point d’être ciblé comme la cause du déséquilibre de l’équipe.

"Lilalilalilalou !" Quand il avait été demandé, samedi, à Adil Rami, si le milieu de terrain était la cause du déséquilibre global constaté durant le match d’ouverture France-Roumanie (2-1), le défenseur a lâché cette drôle d’onomatopée, avant de fuir à toutes jambes : "Vous savez, la tactique, ce n’est vraiment pas mon fort." C’est connu : quand c’est flou, il y a un loup. Et les confidences des deux milieux convoqués devant les médias ce lundi, Blaise Matuidi et Moussa Sissoko, confirment que le cœur du jeu était aussi celui du problème.

Les deux gaillards, à qui metronews a directement posé la question, ont pourtant tenté de noyer le poisson. "Non, je ne pense pas, c’était toute l’équipe qui était coupée en deux à certains moments. A nous de plus communiquer sur le terrain pour corriger ça. Ce sont des choses qu’on s’est dites avec le coach en revoyant le match. On sait qu’il va falloir mieux gérer ça aux prochains matchs", a dit le joueur de Newcastle. On précise que, quand une équipe est "coupée en deux", c’est généralement au milieu que ça se passe. Après France-Roumanie, Patrice Evra avait ainsi pointé que "N’Golo Kanté a couru tout seul"... Moussa Sissoko a, lui, admis en creux que ce constat avait aussi été dressé par Didier Deschamps.

Blaise Matuidi : "On ne va pas faire les fous non plus"

"Non, il n’y avait pas de problème particulier au milieu, nous a ensuite répondu le relayeur du PSG. Toutes les critiques sont bonnes à prendre. On n’a pas fait le match qu’on aurait aimé faire mais de là à cibler un seul secteur... Moi, je n’irais pas dans ce sens-là. C’était le début de la compétition. Mais il n’y a pas de soucis, je sais qu’on fera mieux contre l’Albanie." D'accord, mais comment ? "J’aurais pu avoir plus d’influence sur le jeu, toucher plus de ballons, en récupérer plus, aussi, a-t-il indiqué au sujet de sa propre prestation. Il y avait un peu de tout. Il y a beaucoup de choses à revoir. J’y travaille."

Concernant les améliorations collectives à rechercher, Blaise Matuidi a dit ceci : "On n’a pas assez posé le jeu, on a un peu abusé des ballons longs. On doit être capables de prendre parfois plus de risques dans le jeu." Nous y voilà : si les milieux relayeurs (Paul Pogba et Blaise Matuidi) ont perdu plus de ballons que d’ordinaire, ils ont aussi dû gérer des situations où les joueurs derrière eux ont souvent tenté de servir les joueurs devant eux, sans passer par eux. "Quand on est pressé comme on l'a été contre les Roumains, et comme le sera sans doute contre l’Albanie, il faut ressortir plus proprement les ballons. Il faut oser, a-t-il même insisté. Vendredi, le contexte a fait qu’on n’a pas eu ce cran-là. On a voulu se rassurer en jouant plus long."

EN SAVOIR + >>  Comment N'Golo Kanté est passé devant Yohan Cabaye

Le programme pour le match de mercredi est donc déjà limpide. Blaise Matuidi toujours : "Pour créer des décalages, il faut montrer de la personnalité, et on en a. Cette saison, on a souvent fait le jeu, en mettant le pied sur le ballon, mais il faut aussi savoir varier, en fonction de l’adversaire. On ne va pas faire les fous non plus. Parfois, il faut dégager sur Olivier (Giroud)." Concernant la répartition des tâches entre Paul Pogba et lui, le milieu parisien a enfin lâché cet aveu : "Le coach nous laisse beaucoup de libertés. Moi, j’ai l’habitude de me projeter. Paul c’est pareil, mais lui est plus à l’aise avec le ballon. Moi, je me projette aussi sans ballon. Ca marche plus ou moins bien. On essaie de s’adapter l’un à l’autre. C'est à nous de faire attention à l'équilibre entre la défense et l'attaque. Notre rôle est de faire ce lien-là." Et c'est ce lien, rompu vendredi, qu'il faut justement très vite renouer.

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent