Euro 2016 : "Les fan zones pas adaptées" selon Nicolas Sarkozy

EURO 2020
SECURITE – Nicolas Sarkozy, le président du parti Les Républicains, a estimé ce jeudi 9 juin, sur Europe 1 que le choix des fans zones n’était pas "adapté". Pour lui, les policiers et les gendarmes ont mieux à faire en période d’état d’urgence.

"Il y a quelque chose que je ne peux pas comprendre, d’un côté on nous explique qu’il faut prolonger l’état d’urgence (…) et dans le même temps on nous explique qu'on va faire des fan zones et mettre 100.000 personnes sous la Tour Eiffel", a expliqué ce matin Nicolas Sarkozy sur Europe 1. L’ex chef de l’Etat a rajouté "si on est en état d’urgence, il me semble imprudent de faire des fans zones."

Pas question d'annuler les fans zones pour Jacques Lambert

Ses propos vont à l’encontre de ceux de Jacques Lambert, président du comité d'organisation de l'Euro 2016. Il expliquait mercredi 8 juin, n’avoir jamais envisagé "d’annuler les fans zones". Ce dernier a détaillé la prise de décision avec le ministère de l’intérieur et les représentants des villes hôtes. "Nous avons considéré qu’il était mieux pour la sécurité des supporters qu’ils soient rassemblés dans un espace aménagé, sécurisé de la manière la plus professionnelle possible."

A LIRE AUSSI >>  Fan zone de la Tour Eiffel : "C'est une folie de la maintenir"

Il a par ailleurs précisé : "Nous sommes vigilants, nous serons réactifs. Cette position sera maintenue si évidemment il ne se passe rien de grave en matière de sécurité." Le coup d’envoi de l’Euro a lieu demain, vendredi 10 juin avec le premier match de l’équipe de France face à la Roumanie, au stade de France.

Sur le même sujet

Lire et commenter