Euro 2016 : Lewandowski, le plus allemand des Polonais

Euro 2016 : Lewandowski, le plus allemand des Polonais
EURO 2020

FOOTBALL - Opposée à la Nationalmannschaft jeudi soir (21 heures), la Pologne n'est évidemment pas favorite face aux champions du monde en titre. Mais elle compte dans ses rangs Robert Lewandowski, un buteur qui connaît très très bien l'Allemagne, pour y jouer depuis 6 années.

Une attention particulière. Arrivé de Pologne en 2010 pour rejoindre le Borrussia Dortmund, Robert Lewandowski a depuis fait exploser à face de toute l'Europe. Auteur de 103 pour les Borussen et déjà de 67 depuis qu'il est passé chez "l'ennemi" bavarois en 2014, l'attaquant du Bayern Munich est considéré à juste titre comme une des plus fines gâchettes du continent. Trop discret lors de l'entrée en lice des Biało-czerwoni face à l'Irlande du Nord (victoire 1-0 mais aucun tir pour Lewandowski...), le Polonais aura donc des choses à se faire pardonner contre l'Allemagne.

"Ils me connaissent très bien, on se connaît très bien"...

Une équipe que le natif de Varsovie connaît très bien, lui qui a côtoyé au quotidien plus de la moitié du onze de départ des champions du monde ces dernières années : Hummels, Götze à Dortmund puis Neuer, Boateng, Müller, Schweinsteiger, Kroos, à nouveau Götze et le jeune Kimmich au Bayenr... "Ils me connaissent très bien, on se connaît très bien, a notamment expliqué le buteur en conférence de presse. Peu importe qui joue, pour chaque poste ils ont des supers joueurs avec une super technique". Mais là où Lewandowski aura sans doute une belle carte à jouer, c'est qu'il sait parfaitement comment va se comporter avec lui la défense adverse, vu qu'il s'entraîne ou s'est longtemps entraîné avec les deux défenseurs centraux (Hummels et Boateng) et le gardien (Neuer), chargé de le neutraliser...


Et comme on parle de grands joueurs, il y aura évidemment du respect entre tout ce joli petit monde, mais certainement pas de cadeau. "Avec un attaquant, il y a forcément des duels et des moments un peu difficiles. Le foot est un sport de contact, a expliqué de son côté Jérôme Boateng. Je vais jouer contre lui et chacun va donner le meilleur pour son pays. Mais après le match, tout ira bien". Même si Lewandowski se décide enfin de lancer son Euro.

À LIRE AUSSI
>>  VIDÉO - Gareth Bale a encore frappé sur coup franc !
>>  Toute l'actu de l'Euro 2016

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

EN DIRECT - Plus de la moitié des lits de réanimation occupés par des malades du Covid-19

Pourquoi les écoles pourraient rester ouvertes en cas de reconfinement ?

Reconfinement, écoles ouvertes... les pistes envisagées par Emmanuel Macron à la veille d'un nouveau tour de vis

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent