Euro 2016 : l'UEFA ne rendra pas hommage aux victimes de l'attentat d'Istanbul et ça met Twitter en colère

Euro 2016 : l'UEFA ne rendra pas hommage aux victimes de l'attentat d'Istanbul et ça met Twitter en colère

POLÉMIQUE - Déjà critiquée pour n'avoir rien organisé en la mémoire des 49 personnes tuées à Orlando le 12 juin dernier, l'instance dirigeante du foot européen va s'exposer à une nouvelle controverse. Car selon Marianne, l'UEFA a décidé de ne rien faire non plus pour les victimes de l'attentat qui a ensanglanté la Turquie mardi soir.

C'est encore non. Désireuse de ne jamais trop s'occuper de politique ou du contexte international, l'UEFA ne compte pas organiser de minute de silence lors des prochains matches de l'Euro en mémoire des victimes du triple attentat qui a frappé mardi soir l'aéroport Ataturk d'Istanbul (le bilan provisoire faisant état de 41 morts et 239 blessés).

C'est en tout cas ce qu'a déclaré ce mercredi l'instance dirigeante du foot européen au site de Marianne, expliquant qu'il "n'y a pas d'hommage prévu" au cours des quarts de finale qui débutent jeudi soir (Pologne - Portugal, à 21 heures).

EN SAVOIR + >> Dans les fan-zones, en revanche, il y aura un hommage

Toute l'info sur

Championnat d'Europe de football

L'UEFA avait pourtant dit que si une équipe participante était touchée, il y aurait hommage...

Une posture identique à celle prise par l'organisation au moment de la tuerie d'Orlando, lorsqu'elle avait expliqué : "En règle générale dans les compétitions de l'UEFA, des hommages sont rendus aux victimes d’événements tragiques qui sont soit liés au football directement, soit à l'une des équipes participantes ou au pays organisateur. Nous avons néanmoins par le passé également rendu hommage lors de matches de l'UEFA suite à des événements tragiques de grande ampleur ayant conduit à la mort de milliers de personnes, comme des catastrophes naturelles par exemple".

Une règle qui peut s'entendre, le risque étant de voir se multiplier les hommages puisque des drames se jouent malheureusement tous les jours dans le monde, mais qui ne colle pas avec le cas d'Istanbul. Car même si la Turquie a été éliminée de la compétition dès la phase de poules, elle est tout de même "l'une des équipes participantes" à cet Euro et aurait donc pu faire l'objet d'une attention particulière de la part de l'instance. C'est en tout cas ce que pensent aussi de très nombreux internautes qui ne comprennent pas cette décision de l'UEFA et le font savoir sur les réseaux sociaux.

À LIRE AUSSI
>> EN DIRECT - Attentats d'Istanbul : au moins 41 morts, deux blessés français
>>  Toute l'actu de l'Euro 2016

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 9000 contaminations ces dernières 24 heures

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Lire et commenter