Euro 2016 : moins de la moitié des Français ont de la sympathie pour les Bleus

Euro 2016 : moins de la moitié des Français ont de la sympathie pour les Bleus
EURO 2020

SONDAGE - L’équipe de France est prévenue. Alors que débute l’Euro vendredi, les Bleus ne bénéficient pas d’une grosse cote d’amour dans l’opinion. Selon notre sondage exclusif Ifop pour metronews, 52 % des Français n’éprouvent pas de sympathie pour la bande à Deschamps. Un désamour étonnant, tant ils avaient enthousiasmé lors de la dernière Coupe du monde.

Il est vraiment temps que l’Euro commence. Depuis deux ans, et ce quart de finale de Coupe du monde dont les Bleus sont sortis battus 1-0 par le futur champion allemand, le suiveur de l’équipe de France ne se coltine plus que des matchs amicaux. Sans vraiment d’enjeu, sans vraiment de saveur. Le sel de sa vie d’amateur de football, il a dû aller le chercher ici sur un but prometteur de Coman, là sur un débordement inspiré de Martial, ou par la grâce d’une roulette de Pogba.

L'amour plombée par trop d'affaires extra-sportives

Mais quand les rencontres ne comptent que pour du beurre et qu’elles ne provoquent pas la montée d’adrénaline d’une qualification arrachée in extremis, on finit par se lasser. Oubliées les promesses du Mondial, les grandes espérances qu’on nourrissait pour eux à la sortie du Maracana. En effet, selon notre sondage Ifop pour metronews, la cote de sympathie des Bleus, qui culminait à 75 % (!) au soir de la victoire 2 à 0 face au Nigeria en 8es de finale du Mondial 2014, s’est essoufflée.

Untitled chart
Create your own infographics

EN SAVOIR + >>  Notre interview exclusive avec Patrice Evra

Au point qu’aujourd’hui, juste avant que ne débute la compétition face à la Roumanie vendredi et juste après deux victoires en amical, vous n’êtes plus que 48 % à trouver cette équipe de France sympathique. "C’est très clairement les conséquences d’un mauvais buzz autour d’affaires judiciaires, de fait divers, la sextape, Benzema, l’argent, la Fifa…. Est-ce qu’on est face à une espèce de Knysna bis, je ne pense pas. A l’époque, on était tombé à moins de 30 % de sympathie. Là, comme avant la Coupe du monde 2014, l’équipe de France est attendue au tournant en termes de comportement", nous explique Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Institut de sondage.

La victoire finale, les Français y croient peu

Évidemment, une victoire finale dans cet Euro à domicile (comme l’avaient fait avant eux les Platini, Bellone, Tigana ou encore Giresse en 1984) ferait grimper la cote d’amour de la bande à Deschamps en flèche.

Sauf qu’en dépit des bookmakers européens, qui placent la France comme favorite (à égalité avec l’Allemagne), l’affaire est loin d’être gagnée. Si plus de la moitié des Français (53 %) estime que les Bleus n’atteindront même pas la finale, chez les connaisseurs du ballon rond, deux personnes sur dix seulement imaginent Hugo Lloris soulever le trophée Henri-Delaunay dans la tribune présidentielle du Stade de France le 10 juillet prochain.

Untitled chart
Create your own infographics

À LIRE AUSSI >>  Résultats, score en direct, infos... notre page spéciale Euro  

Sondage Ifop metronews - la cote de sympathie des Bleus

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter