Euro 2016 : photos, regards insistants et assiette de fraises...les nouveaux caprices de Zlatan

EURO 2020

FOOTBALL - Quelques jours avant son dernier match avec la sélection suédoise, Le Parisien révèle le traitement de faveur réservé à sa star.

Tout été fait pour que Zlatan soit dans les meilleures dispositions. Après quatre années au PSG, durant lesquelles, il a été traité avec une attention toute particulière, Ibrahimovic a reçu un traitement tout aussi similaire pour ses derniers jours en sélection, avant d'être éliminé par la Belgique mardi à Nice (1-0). 

Le hall évacué quand Zlatan veut s'y reposer

Comme le révèle Le Parisien, la star suédoise et son équipe avaient établi leur quartier à l'hôtel Mariott proche de la promenade des Anglais. Et pour Ibra, l'établissement de luxe s'est mis en quatre. Un membre de la sélection avait même pour mission de vérifier que l'ancien joueur du Milan AC ne soit pas importuné.

Pendant ce court séjour, consigne avait été passé au personnel de ne pas prendre de photos ni même de regarder le joueur de manière insistante. Scène plus cocasse mardi, l'encadrement de sa formation a exigé que les autres clients soient maintenus à l'écart du grand lobby car la star souhaitait se reposer quelques instants. Une mesure pas très classe pour les autres clients qui ont payé au minimum 400 euros pour une nuit dans l'hôtel. 

Il exige qu'une assiette de fraises chantilly lui soit servie…et ne la mange pas

Le journal régional ne précise pourtant si le staff a simplement anticipé ou répondu aux désirs de leur attaquant vedette. Il relate en revanche que la star s'est laissé aller à un caprice assez futile la veille de la rencontre face à la Belgique, en demandant qu'une assiette de fraises chantilly lui soit concoctée, au lieu de servir au buffet commun. Mercredi matin, il a réitéré cette requête, le personnel s'est exécuté mais il a fini par laisser l'assiette au buffet. Parce que la chantilly avant un match important ce n'est pas ce qu'il y a de mieux.

A LIRE AUSSI >>  Ibrahimovic quitte l'Euro et la scène internationale sans but

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter