Euro 2016 : Samuel Umtiti est-il trop vert pour débuter un quart de finale ?

Euro 2016 : Samuel Umtiti est-il trop vert pour débuter un quart de finale ?
EURO 2020

EQUIPE DE FRANCE – Adil Rami suspendu pour le quart de finale face à l’Islande, dimanche soir au Stade de France, Didier Deschamps a deux alternatives en défense centrale : Eliaquim Mangala et Samuel Umtiti. La tendance indique que ce dernier tiendrait la corde pour débuter le match au côté de Laurent Koscielny. Mais le Lyonnais, annoncé au Barça, ne compte encore aucune sélection avec les Bleus. Ce choix serait-il bien raisonnable ?

Les hiérarchies rassurent, mais elles n’existent pas. En matière de football, comme dans n’importe quel autre domaine, c’est dans le feu de l’action que les choix cruciaux se font, dans l’urgence du besoin. Didier Deschamps, décrit par tous comme un pragmatique, en a fait la démonstration quand s’est abattue sur son équipe de France une cascade de forfaits.

Quand Raphaël Varane a dû renoncer à l’Euro 2016, il a convoqué Adil Rami, qui n’était même pas réserviste, pour en faire son titulaire en défense centrale. Quand il a pris acte de la blessure de Jérémy Mathieu, et que Mamadou Sakho redevenait potentiellement sélectionnable, il a intégré Samuel Umtiti à sa liste des 23. Ainsi, dimanche, en quart de finale face à l’Islande, tout porte à croire qu’il titularisera le Lyonnais, ex-réserviste, et non Eliaquim Mangala, convoqué auparavant. Ce qui ouvre un débat passionnant.

EN SAVOIR + >> Mercato : Umititi au Barça, c'est fait et c'est 25 millions d'euros

Samuel Umtiti compte 0 sélection chez les Bleus. Eliaquim Mangala, lui, sept. Surtout, il est à le défenseur français le plus cher de l’histoire, ayant coûté 54 millions d’euros à Manchester City. Ce qui lui confère un certain statut, à l’échelle du public, du vestiaire des Bleus. Et, pensait-on, aux yeux de Didier Deschamps, qui a fait de lui le seul joueur inclus dans sa liste des 23 à n’avoir pas disputé les deux derniers matchs amicaux du mois de mars. "Mangala a joué une demi-finale de Ligue des champions, il a déjà joué en équipe de France, à côté de Koscielny en charnière, et dans le jeu de tête, il est plus intéressant qu’Umtiti. Pour moi, ce serait normal de le titulariser", résume l’ex-défenseur international Frank Leboeuf, sollicité par metronews, et qui pointe là la nécessité de dominer les airs face aux Islandais.

EN SAVOIR + >>  Euro 2016 : les Bleus devront faire sans Kanté et Rami en quart de finale

Le problème, c’est que Mangala inquiète le staff des Bleus. Et on le comprend : on l’a vu, de nos yeux, à la peine face aux moins de 19 ans de l’Aviron bayonnais, lors de l’entame de la préparation à l’Euro, et toujours aussi fébrile durant l’entraînement ouvert aux médias à Clairefontaine mercredi. Tout le contraire d’un Umtiti plein de mordant, et même auteur d’un doublé pendant l’opposition de la séance de lundi. Maintenant, la question est la suivante : titularise-t-on un novice en quart de finale d’un Euro à domicile avec les entraînements pour seules bases ? "L’expérience, ça aide. En fait, c’est exactement comme dans la vie, quand on parle de maturité : est-ce que ça sert d’avoir 30 ans plutôt que 20 ans pour analyser certaines choses ?", pose Leboeuf, qui avait remplacé Laurent Blanc, suspendu, pour la finale de la Coupe du monde 1998. Mais qui comptait alors déjà 15 sélections.

Qu’est-ce que l’expérience ?  "En clair, l’expérience, c’est comment tu gères la pression. Par exemple, si tu commences un match avec un gilet de 30 kilos, tu ne vas pas courir vite, tu vas être fatigué. Donc, l'expérience, ça consiste à savoir enlever ce gilet avant le match", nous expliquait Patrice Evra. Qui ajoutait : "Moi, je préfère même les jeunes quand ils sont insouciants." Mangala a 25 ans, Umtiti 22. "Samuel a toujours été en avance sur son âge. Il a eu très vite une certaine maturité qui rassurait tout le monde au niveau défensif. Il donne beaucoup de sa personne sur le terrain et je n’ai jamais ressenti chez lui un stress particulier", indique à metronews Armand Garrido, qui a suivi toutes les classes du garçon dans les équipes de jeunes de l’OL.

A LIRE AUSSI >>  Armand Garrido : "Anthony Martial est plus puissant que Thierry Henry"

Celui qui officie depuis vingt ans à la tête du centre de formation où Umtiti est arrivé à l'âge de 8 ans, développe : "Je le sens capable, de mon point de vue, même si, moi, le niveau international, j’en suis loin (rires). Je sais qu’il a un gros potentiel athlétique. Il sort d’une saison importante pour lui (il devrait bientôt signer au Barça, ndlr). Même si ses performances cette saison en Ligue des champions n’ont pas été mirobolantes, il a quand même une certaine expérience de ce niveau de jeu. Bon, l’Euro, c’est forcément autre chose, mais ça me semble être une bonne opportunité pour lui de montrer ce dont il est capable, vu que les Bleus ne sont pas très sereins derrière. Il est complet, il va vite, il a un bon jeu de tête, il est solide dans les duels, il sait relancer des deux pieds et ne pas prendre de risques."

Armand Garrido émet toutefois un bémol : "Dans la surface de réparation, il peut encore s’améliorer, parce qu’il a tendance à mettre de l’engagement dans son jeu, et il se laisse parfois emporter par son élan. Il est très généreux. Il a besoin d’être canalisé et de se tempérer." Un bémol qu’il relativise toutefois vite : "Mais il a mûri, beaucoup de choses font qu’on peut lui faire confiance. C’est vraiment quelqu’un de très mature, de réfléchi. Ce n’est pas quelqu’un qui fonce tête baissée et fait n’importe quoi. Il est assez posé dans la vie. Après, pour moi, le trait le plus important, c’est cette confiance qu’on peut lui apporter. Plus il sera en confiance, plus il va donner. C’est un garçon qui a besoin d’être rassuré. S’il la trouve auprès de Didier Deschamps, il n’en sera que meilleur." On dirait bien que le sélectionneur l’a déjà compris de lui-même.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Reconfinement : les commerces qui devront fermer, ceux qui vont rester ouverts

EN DIRECT - Attaque à la basilique de Nice : Emmanuel Macron sur place

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous

EN DIRECT - Covid-19 : les députés approuvent le reconfinement à une très large majorité

Confinement : l'attestation de sortie comportera "une nouvelle case" pour les déplacements scolaires

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent