Euro 2016 – Sécurité : "Momo", l’ange gardien qui veille sur les Bleus

Euro 2016 – Sécurité : "Momo", l’ange gardien qui veille sur les Bleus
EURO 2020

EQUIPE DE FRANCE – Dans cet Euro 2016 qui se dispute tandis que planent des menaces d’attentats terroristes, la question sécuritaire demeure au centre du jeu. Un homme est chargé, dans l’ombre, d’assurer la surveillance et la protection du groupe France durant le tournoi : Mohamed Sanhadji, que tous les joueurs et les membres du staff surnomment "Momo". Portrait d'un inconnu, qui porte sereinement de lourdes responsabilités sur ses épaules.

Nous n’avons pas fait de demande d’entretien à Mohamed Sanhadji pour écrire cet article. Nous avions déjà essayé, il y a deux ans au Brésil, mais nous avions essuyé un refus poli : par souci de déontologie, il refuse toujours de s’exprimer publiquement. Les suiveurs de l’équipe de France ont l’habitude de le croiser, dans la zone mixte (dévolue aux échanges entre joueurs et journalistes) après les matchs, ou près des hôtels où logent les Bleus quand ils sont en déplacement. Mais peu de gens connaissent vraiment cet homme toujours tiré à quatre épingles, souvent pressé, de loin de plus discret des membres du staff de Didier Deschamps. L'occasion de lever le voile, en cet Euro à domicile se tenant sept mois après les attentats de Paris et Saint-Denis, sur son travail, devenu plus fondamental que jamais.

Né le 19 octobre 1968 à Cadenet (Vaucluse), le responsable de la sécurité de l’équipe de France a eu plusieurs vies avant d’occuper ce poste : policier de terrain à ses débuts, casque bleu pendant la guerre en ex-Yougoslavie, commandant de police... Voilà désormais douze ans qu’il est détaché auprès des Bleus, sans que jamais rien de grave ne soit arrivé. Tous les sélectionneurs qu’il a connus (Jacques Santini, Raymond Domenech, Laurent Blanc, Didier Deschamps) ont apprécié sa gentillesse et sa compétence. Son crédo : la sécurité s’adapte aux contraintes sportives, et pas l’inverse. Ce qui signifie qu’il ne choisit ni les hôtels, ni les terrains d’entraînement, ni même l’itinéraire des balades de jour de match.

Patrice Evra : "Momo est là pour la patrie"

Mais il veille au grain. Samedi dernier, en conférence de presse de veille de match au Parc OL, un journaliste a ainsi relayé les regrets et les sifflets de certains supporters, déçus de ne pouvoir approcher les Bleus devant leur hôtel vendredi. Réponse de Didier Deschamps : "On est soumis à des règles de sécurité, on nous dit : 'Vous arrivez là et vous sortez là.' Vous connaissez le contexte. Aller au contact des gens n’a jamais posé de problèmes, bien au contraire. Ce n’est pas dépendant de nous. Les conditions de sécurité sont strictes, pour ne pas dire fermes. Je ne m’occupe pas de savoir par quelle porte on arrive ou on part. Je sais que ça peut être frustrant de nous voir mais pas d’assez près. On agit en fonction de ce qu’on nous dit." En l'occurrence, "on", c’est Mohamed Sanhadji.

Il règne, du reste, en maître sur le domaine de Montjoye, à Clairefontaine, le camp retranché des Bleus. Durant l’Euro, il dort environ quatre heures par nuit, parfois deux, et sait absolument tout ce qui se passe dans le château et dans le parc de 56 hectares qui l’entoure. C’est bien simple, dès qu’une personne pénètre le lieu, il en est averti sur son talkie-walkie. Avant la compétition, il a suivi une préparation physique et psychologique pour tenir le rythme et conserver sa lucidité en toutes circonstances. Il loge dans une annexe du château, avec les trois collègues policiers qui forment son équipe. Détaché par le ministère de l’Intérieur, il cultive secret et diplomatie, poussant le respect jusqu’à ne jamais entrer dans le vestiaire, alors qu’il le pourrait.

Yohan Cabaye : "L'autre soir, on a parlé des religions"

Il ne suit d’ailleurs jamais les matchs, préférant arpenter les couloirs du stade pendant les rencontres. Mais cela ne l’empêche pas de nouer des liens privilégiés avec les joueurs. Interrogé jeudi par metronews au sujet de cet ange gardien, Patrice Evra, qui le fréquente depuis 2004, fut agréablement surpris : "C’est un privilège de parler de Momo en conférence de presse (rires). Tout le monde m’appelle Tonton mais c’est lui le vrai Tonton de cette équipe. Il fait son boulot avec beaucoup de cœur. Il est là pour la patrie. Quand il nous dit bonjour, c’est : ‘Service de la République !’ C’est sa phrase préférée (rires). Momo, c’est quelqu’un de très important, qu’on estime beaucoup. On se sent en sécurité quand il est là. Il gère plein de choses mais c’est surtout une bonne personne. Et c’est vraiment un plaisir de pouvoir le côtoyer tous les jours."

Dans le Journal du Dimanche , le 9 juin 2012, Yohan Cabaye déclarait ceci à son propos : "Avec lui, tu peux discuter de tout et il t’éclaire. L’autre soir, on a parlé des religions. La première fois que j’ai été convoqué à Clairefontaine, je me demandais si le château était là avant ou s’il avait été spécialement construit pour l’équipe de France. Il m’a raconté toute l’histoire des lieux." Ce n’est pas pour rien si c’est vers lui que s’est immédiatement tourné Mathieu Valbuena, en juin 2015, quand un maître-chanteur anonyme tentait de lui soutirer de l’argent à partir d’une sex-tape. A qui d’autre le joueur aurait-il pu confier pareil tracas ? Quoi qu’il en soit, Mohamed Sanhadji lui a alors conseillé de porter plainte… Et est resté proche, malgré tout, de Karim Benzema. Vraiment, c’est peu dire qu’on aurait adoré l’interviewer.

LIRE AUSSI >> 
Euro 2016 : c’est quoi, au juste, le style de jeu de l’équipe de France ?
Blaise Matuidi : "Ne vous inquiétez pas, je répondrai présent jusqu’au bout"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

EN DIRECT - Covid-19 : la Catalogne envisage un reconfinement le week-end

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent