Euro 2016 – Suisse-France : les Bleus annoncent "un match plus plaisant et ouvert"

Euro 2016 – Suisse-France : les Bleus annoncent "un match plus plaisant et ouvert"
EURO 2020

FOOTBALL – Après avoir battu laborieusement la Roumanie et l’Albanie, deux sélections regroupées devant leur but, les Bleus doivent affronter ce dimanche soir une équipe suisse résolument tournée vers l’offensive. Et cela leur va bien.

"Si on continue comme ça, on risque de le payer", avait prévenu Hugo Lloris après la victoire contre l’Albanie (2-0). Qui, comme celle face à la Roumanie (2-1), s’était dessinée dans les derniers instants du match. Depuis le début de cet Euro 2016, les Bleus jouent à nous faire peur et, ce dimanche soir (21h) à Lille, c’est la Suisse qui se présente avec la volonté de leur chiper la 1ère place du groupe A. Un adversaire autrement plus dangereux que ceux affrontés jusqu’alors, mais surtout plus porté vers l’offensive, ce qui devrait changer beaucoup de choses.

"C’est vrai que la Roumanie et l'Albanie sont restés derrière pour exploiter le moindre contre. Là, on s’attend à une confrontation vraiment différente, a confirmé Hugo Lloris à metronews samedi. La Suisse est une équipe joueuse. Ce sera un match plus plaisant et ouvert." Un peu plus tôt, le sélectionneur helvète, Vladimir Petkovic, avait lui-même assuré que son équipe aura "très envie de jouer au football". C'est-à-dire d'aller voir dans le camp adverse si l'herbe est plus verte.

A LIRE AUSSI >> Didier Deschamps maintient ses propres joueurs dans l’ignorance

Egalement interrogé par nos soins à ce sujet, Didier Deschamps n’a pas dit autre chose, en émettant toutefois une réserve : "C’est plus difficile de jouer face à un adversaire ultra-défensif, je ne vous le cache pas. L’équipe suisse a cette philosophie de jouer. Mais ce ne sera pas plus facile pour autant. Ils ont beaucoup de qualités et de très bons joueurs offensifs... Après oui, si les deux équipes veulent jouer, ça laisse supposer qu’il y aura plus de jeu, plus d’espaces et moins de fautes, même si chacun cherchera à bien défendre à tour de rôle."

Pour la première fois du tournoi, la défense française sera mise à rude épreuve. Ce qui explique sans doute pourquoi le sélectionneur, tout en faisant tourner son effectif au milieu et en attaque, alignera tous les titulaires de l’arrière-garde. Car, outre la 1ère place, il s’agit aussi de préparer les tours à élimination directe, les Bleus étant déjà qualifiés pour les 8es de finale, qui se joueront dès le week-end prochain. Hugo Lloris : "On peut prendre ça comme un bon test pour notre défense. Mais on a aussi un statut à défendre. Il faut répondre aux attentes. On essaiera de faire le spectacle en pratiquant un beau football." On y revient : la meilleure défense, c’est l’attaque.

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent