LE JOURNAL DES BLEUS DU 1er JUILLET : Deschamps maintient Umtiti et Mangala dans le flou

LE JOURNAL DES BLEUS DU 1er JUILLET : Deschamps maintient Umtiti et Mangala dans le flou
EURO 2020

EQUIPE DE FRANCE – Le temps de l’Euro 2016 des Bleus, c’est-à-dire du match d’ouverture à l’élimination ou, on l’espère, au triomphe de la bande à Didier Deschamps, metronews dresse la chronique quotidienne de leur aventure. Ce vendredi, un entraînement tout flou sous la grêle, un programme chamboulé et le sourire de Patrice Evra.

Patrice Evra va mieux
Comment va la main ? C’est la question posée jeudi, en conférence de presse, par un confrère à Patrice Evra, qui avait dû mettre prématurément fin à sa séance d’entraînement la veille pour se la faire bander (la main, pas la question), après un choc avec Paul Pogba. Un immense sourire a alors illuminé le visage du latéral gauche. "C’est mignon ! C’est gentil, ça. Vous prenez de mes nouvelles, ça me va droit au cœur. Je me suis juste retourné quatre doigts. Mais ça va très bien. Je vais très bien, merci." Déjà, sa participation au quart de finale de dimanche, face à l’Islande, ne semblait pas compromise. La suite de la journée l’a confirmé.

Une séance à huis-clos sans mise en place tactique
Patrice Evra, comme tout le reste du groupe, a en effet disputé sans le moindre souci l’intégralité de la séance d’entraînement, jeudi en fin d’après-midi, sur la pelouse du stade Michel-Platini, en contrebas du château. Un peu plus tôt, un journaliste avait demandé à "Tonton Pat'" s’il savait déjà à côté de quel défenseur il débuterait (Adil Rami est suspendu et Laurent Koscielny appelé à glisser à droite). "Franchement non, je ne sais pas. Que ce soit Elia (Mangala) ou Big Sam (Umtiti), j’ai confiance. Mais bon, je pense que vais savoir cet après-midi. Je ne pense pas que le coach va attendre la veille du match pour nous habituer à jouer ensemble." Et pourquoi pas ? En tout cas, sous la grêle de Clairefontaine, Didier Deschamps s’est contenté d’organiser des oppositions dans des espaces réduits, sans effectuer la moindre mise en place tactique. Le sélectionneur préfère donc, pour l'instant, maintenir ses joueurs dans le flou plutôt que de travailler leurs automatismes...

Pas d’entraînements au Stade de France samedi
Le règlement de l’UEFA impose pourtant que l’on s’entraîne sur la pelouse où aura lieu le match du lendemain. Mais l’état déplorable de celle du Stade de France a poussé l’instance à délocaliser ces dernières séances pour la préserver, comme ce fut le cas à Lille à la veille de Suisse-France (0-0). Cela a conduit le staff des Bleus à bouleverser son programme. La conférence de presse du sélectionneur et du capitaine a ainsi été avancée à 11h au Stade de France, tandis que l’entraînement se tiendra à 17h... à Clairefontaine. Ensuite seulement, les Bleus rallieront l’hôtel Pullman, à Bercy, pour se trouver à distance réglementaire de l'enceinte de Saint-Denis, comme ils avaient dû le faire avant le match d’ouverture France-Roumanie. De leur côté, les Islandais s’entraîneront le matin dans leur camp de base d’Annecy, et ont repoussé à 19h45 leur conférence de presse, qu’ils sont forcés de tenir au Stade de France pour qu'elle puisse être diffusée et traduite.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Sept personnes arrêtées après un incident à bord d'un pétrolier au large de l'Angleterre

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent