LE JOURNAL DES BLEUS DU 26 JUIN : la botte secrète de Didier Deschamps et des supporters irlandais très chafouins

LE JOURNAL DES BLEUS DU 26 JUIN : la botte secrète de Didier Deschamps et des supporters irlandais très chafouins
EURO 2020

EQUIPE DE FRANCE – Le temps de l’Euro 2016 des Bleus, c’est-à-dire du match d’ouverture à l’élimination ou, on l’espère, au triomphe de la bande à Didier Deschamps, metronews dresse la chronique quotidienne de leur aventure. Ce dimanche, jour du 8e de finale France-Irlande, retour sur la mise en place tactique de la veille et sur une déclaration étonnante de Didier Deschamps, ainsi que sur la problématique des supporters irlandais, qui se disent privés de tickets.

Didier Deschamps dégaine l’équipe type
Depuis la veille du match d’ouverture France-Roumanie, le 9 juin, Didier Deschamps n’avait plus effectué la moindre mise en place tactique (une répétition générale avec les titulaires du match à venir). Alors c’est avec une certaine surprise qu’on a constaté que le sélectionneur en a fait lors de l'entraînement de samedi après-midi, sur la pelouse du Parc OL, après plusieurs exercices durant lesquelles les joueurs avaient (encore) été divisés en quatre groupes. Le onze de départ de comporterait aucune surprise, puisque l’équipe des titulaires étaient ainsi composée : Lloris – Sagna, Rami, Koscielny, Evra – Pogba, Kanté, Matuidi – Griezmann, Giroud, Payet. Pour la première fois dans cet Euro, le coach réalignerait exactement la même équipe que celle qui a débuté... le match contre la Roumanie.

EN SAVOIR + >> Suivez le match France-Irlande en direct

Vers une redistribution des cartes au milieu de terrain ?
Il n’y aura donc pas de Moussa Sissoko, ni de Yohan Cabaye dans l’entrejeu, contrairement à ce qu’on a un temps pensé. En revanche, l’aisance affichée par Paul Pogba contre la Suisse dimanche dernier, à gauche du milieu, pourrait avoir donné quelques idées à Didier Deschamps. "Il n’y a pas de positions fixes dans ce secteur, a en effet indiqué le sélectionneur samedi, en conférence de presse. Elles peuvent bouger en cours de match. Pour un gaucher, être à droite peut être un avantage." Ne soyez donc pas surpris si, ce dimanche, vous voyez Blaise Matuidi se balader à droite. C’est en tout cas ce qu’on a vu, samedi, durant la mise en place.

Les supporters irlandais en nombre incertain
On s’attendait à voir une marée verte déferler sur Lyon. Mais on doit dire qu’on a vu bien plus de maillots suisses samedi (leur équipe affrontait la Pologne à Saint-Etienne ce jour). Et pour cause : officiellement, les supporters irlandais ne disposeront que de 4604 billets. "Cette histoire de places et la façon dont elles ont été allouées me posent un vrai problème. C’est un très grand stade ici (57 000 places) et pour être honnête, je trouve ça injuste. Le match ne sera pas très équilibré", s’est plaint le sélectionneur irlandais Martin O’Neill, samedi, en conférence de presse.

Mercredi, le président de la Fédération française (FFF), Noël Le Graët, avait assuré que 30 000 places avaient été réservées aux fans français. Que s’est-il donc passé ? A priori, aucun membre de la Green Army (qui étaient au moins 20 000 lors de chaque match du premier tour) n’avait anticipé une qualification de leur équipe (ils disposaient d’un accès prioritaire en cliquant sur "suivre votre équipe" sur le site de l'UEFA). Du coup, nombre d’entre eux vont débouler ce dimanche à la recherche de places au marché noir... De toute façon, quand bien même ils ne seraient que 4606, il n’est pas impossible qu’ils fassent plus de bruit que les Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Sept personnes arrêtées après un incident à bord d'un pétrolier au large de l'Angleterre

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent