LE JOURNAL DES BLEUS DU 27 JUIN : Deschamps met Coman au frigo, les Islandais (déjà) dans la provocation

LE JOURNAL DES BLEUS DU 27 JUIN : Deschamps met Coman au frigo, les Islandais (déjà) dans la provocation
EURO 2020

EQUIPE DE FRANCE – Le temps de l’Euro 2016 des Bleus, c’est-à-dire du match d’ouverture à l’élimination ou, on l’espère, au triomphe de la bande à Didier Deschamps, metronews dresse la chronique quotidienne de leur aventure. Ce mardi, deux déclarations fort pertinentes d’Antoine Griezmann en conférence de presse, un entraînement à la cool, quelques (mauvaises) nouvelles fraîches de Kingsley Coman, sorti sur blessure à la fin de France-Irlande (2-1), et les premiers avertissements lancés par les Islandais eux-mêmes, en vue du quart de dimanche prochain.

► Antoine Griezmann rend hommage à Kingsley Coman...
Convoqué face aux médias lundi, dans l’auditorium de Clairefontaine, le double buteur du 8e de finale a ainsi parlé du jeune (20 ans) ailier du Bayern, entré à la mi-temps, c’est-à-dire au moment où le match a basculé dans le bon sens pour les Bleus : "Moi, quand je joue à droite, je reviens dans l’axe. Lui non. C’est un joueur qui amène des centres, qui fait mal à l’adversaire, j’espère qu’il va continuer à ce niveau, qu’il nous amènera plus et qu’il continuera à faire la différence devant. Il joue dans un grand club, il a fait les demi-finales de la Ligue des champions. Il connaît les matchs importants et il n’a pas peur, il essaie toujours, il peut déborder, il faut juste être à la réception du centre. Quand je me suis retrouvé dans l'axe, avec Kingsley à droite, j'étais libre. C'était plus facile pour moi." Le message est passé.

EN SAVOIR + >> Coman est le joueur le plus rapide de l'Euro

► ... Et à Paul Pogba
On entend souvent que Paul Pogba a "énormément de talent" ( Blaise Matuidi nous l’a répété dimanche soir ). Antoine Griezmann a dit autre chose au sujet du milieu de la Juve : "Mentalement, il est costaud. Il a joué beaucoup de match cette saison, c’est un joueur dont on a besoin. Il faut qu’il récupère des ballons en défense et qu’il nous aide à attaquer. On ne le voit pas beaucoup mais il fait énormément de travail pour l’équipe. Il faut lui donner ce crédit. On n'a pas besoin qu'il marque mais qu'il fasse jouer l'équipe. Comme Koke à l'Atletico, on le voit peu mais il est très utile. Après, s'il marque, ça ferait plaisir au public..." Comprendre : ce serait moins important.

► Sinon, Griezmann fait aussi des blagues, attachez vos ceintures

► Un décrassage pour les remplaçants
Lundi en fin d’après-midi, à Clairefontaine, les titulaires de la veille n’ont pas pointé le bout de leur nez sur la magnifique pelouse du stade Pierre-Pibarot : tous sont restés en salle... A l’exception de N’Golo Kanté, remplacé à la mi-temps du 8e face à l’Irlande, et suspendu pour le quart de dimanche contre l’Islande, qui a donc effectué la séance avec les remplaçants. Au menu : un footing, des sprints, un toro (exercice de conservation du ballon) et une opposition sur un quart de terrain. D’abord avec des mini-buts (et les gardiens dans le champ), puis avec de vraies cages (et des gardiens devant). Samuel Umtiti, très en vue, a inscrit un doublé.

► Le verdict est tombé pour Kingsley Coman
"Kingsley a eu la cheville un petit peu tordue mais rien de bien méchant. Et puis, il est jeune, et on récupère vite quand on est jeune. Pas comme moi !" Didier Deschamps s’était voulu évasif dimanche soir, quand on l’a interrogé au sujet de la sortie sur blessure de Coman. A ce moment-là, selon TF1, le joueur se trouvait pourtant toujours en soins. Il a quitté le Parc OL en boîtant bas, mais en parvenant tout de même à prendre appui sur ses pieds. On est venu aux nouvelles lundi. "Il reprendra l’entraînement sous 48 heures, si tout va bie"», nous a-t-on fait savoir du côté de l’encadrement des Bleus. Une mise "au frigo" (les termes employés par Deschamps pour évoquer la mise au repos de Dimitri Payet contre la Suisse) qui devrait permettre au joueur, victime d’une contusion (selon les examens pratiqués) d’être disponible dimanche. En revanche, on ne sait pas encore comment Olivier Giroud s’est remis du coup au genou qu’il a reçu face à l’Irlande...

► L’Islande attend les Bleus de pied ferme
Aussitôt qualifiés pour les quarts, après leur victoire historique contre l’Angleterre lundi soir, les Islandais ont été questionnés sur la perspective d’affronter le pays hôte dimanche. "Je m'attends à rencontrer une très bonne équipe, un peu similaire à l'Angleterre peut-être. La France n'a pas encore joué son meilleur foot, l'Angleterre non plus d'ailleurs. Nous allons essayer d'être un peu plus dominateurs et d'attaquer plus", a ainsi prévenu le défenseur (buteur face aux Anglais) Ragnar Sigurdsson. Alors que son sélectionneur, Heimir Hallgrimsson, a, lui, déjà déclenché les hostilités : "Il n'y a aucun obstacle trop gros pour mes gars maintenant. J'espère que nos supporters auront plus de billets pour le prochain match. D’ailleurs, ils devraient aussi prendre ceux pour celui d'après."

EN SAVOIR + >> Revivez leur incroyable qualification

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Sept personnes arrêtées après un incident à bord d'un pétrolier au large de l'Angleterre

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent