"Merci les Bleus" : le mot de la fin des politiques

"Merci les Bleus" : le mot de la fin des politiques
EURO 2020

RÉACTIONS POLITIQUES - Au lendemain de la défaite des Bleus face au Portugal en finale de l'Euro, les politiques ont tenu à remercier l'équipe de France d'avoir porté les couleurs de la France aussi loin. Pour Manuel Valls il y a de quoi être "fiers".

Les réactions ne se sont pas fait attendre. "L’équipe de France a redonné des couleurs à la France", a assuré Manuel Valls sur son compte Twitter. Au lendemain de la défaite des Bleus face au Portugal (1 - 0) en finale de l’Euro, le Premier ministre a tenu a rappelé ô combien les Français pouvaient être "fiers" de leur équipe.

De même qu’Anne Hidalgo, la maire PS de Paris, qui a félicité le Portugal et remercié les Bleus "pour ce rêve qu’ils nous ont offert" ou le ministre des Sports, Patrick Kanner, qui reconnaît tout de même que la défaite est "dure". Pour sa part, le Premier secrétaire PS, Jean-Christophe Cambadélis, ne perd pas le nord et évoque déjà une qualification à la Coupe du Monde. 

Un Euro "fraternel"

Arnaud Montebourg a également adressé "un immense merci aux Bleus", de même que François Fillon qui a évoqué un bel euro "fraternel". De son côté, Alain Juppé n’a pas manqué de remercier l’entraîneur de l’équipe de France Didier Deschamps pour "cette magnifique aventure". Pour sa part, Nicolas Sarkozy reconnaît avoir "vibré jusqu'à la 120e minute" et remercie également les joueurs français pour ces quatre dernières semaines, rejoignant ainsi de Marine Le Pen. 

Hollande aux abonnés absents

La ministre de l’Education, Najat Vallaud-Belkacem, la secrétaire d'Etat chargée de la biodiversité, Barbara Pompili, la présidente LR de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse... Sur Twitter, les personnalités politiques sont nombreuses à remercier l’équipe de France d’avoir porté le drapeau tricolore en finale. En revanche, silence radio chez François Hollande, qui avait déclaré face caméra avant le coup d'envoi : "Moi, je veux gagner". Le Président ne se serait-il pas remis de la défaite ? 

Invité au micro d'Europe 1 ce lundi matin, le président PS de l'Assemblée nationale Claude Bartolone a appelé les Français à être "fiers" de leur équipe. Par rapport à la Coupe du monde d'Afrique du Sud (en 2010, avec la polémique de Knysna, NDLR), ils nous ont donné des visages, des sourires, des joies. Et le foot, c'est le foot: on ne peut pas gagner à tous les coups".

Et de poursuivre : "On était hier soir (dimanche) au Stade de France en train d'assister à ce match. Le 13 novembre, on connaissait dans notre pays des actes terribles, des morts, des blessés, une souffrance extraordinaire. Et hier, la joie, même s'ils ont perdu. Ils nous ont donné un grand Euro. Cela mérite quelques remerciements, notamment à nos forces de sécurité, gendarmes et policiers qui ont fait un travail remarquable pendant tout cet Euro".

EN SAVOIR + 
>> Euro 2016. Griezmann : "Il y a pire que ça dans la vie"
>> Portugal – France (1-0, a.p.) : les larmes de Ronaldo avant l'immense déception de Griezmann

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Quels sont les 54 départements soumis au couvre-feu ?

EN DIRECT - Covid-19 : la France franchit le cap du million de cas depuis le début de l'épidémie

Coronavirus : "On ne parle pas d’une vague mais d’une marée haute qui risque de durer des mois"

Comment Bertrand-Kamal a quitté "Koh-Lanta : les 4 Terres" à la surprise générale

"Des femmes qui n'aiment pas les hommes" : les propos de Maïwenn sur les féministes ne passent pas

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent