REVIVEZ - Euro 2016 : rien de flamboyant pour l'entrée en matière des Allemands champions du monde

REVIVEZ - Euro 2016 : rien de flamboyant pour l'entrée en matière des Allemands champions du monde

FOOTBALL – Toujours très loin des sommets footballistiques atteints au Brésil il y a deux ans, la Nationalmannschaft est timidement entrée dans cette Euro, dont elle est pourtant favorite. Mais cette victoire minimum face à des Ukrainiens difficile à bouger dimanche soir (2-0) ouvre déjà la voie des huitièmes de finale à l’Allemagne.

Pas de quoi s'emballer. Si lors de la Coupe du monde 2014 les hommes de Joachim Löw avaient séduit par leur jeu porté vers l’avant et leur belle mécanique huilée face à laquelle aucune équipe n’a résisté au Brésil, cette formation bien changé. Pas dans le bon sens, d’ailleurs, car à l’image des prestations inégale qu’elle livre depuis son sacre mondial, visiblement difficile à digérer, la Nationalmannschaft n’a pas vraiment convaincu pour son entrée en lice dans cet Euro face à l’Ukraine dimanche soir (2-0).

Neuer décisif à deux reprises et Boeteng, sauveteur acrobatique

Pire, même si les coéquipiers de Mesut Özil ont dominé leur sujet et développé deux ou trois belles séquences offensives, ils peuvent tout de même s’estimer heureux de ne pas avoir concédé de but face aux Jovto-Blakytni. Car sans un Manuel Neuer décisif dès la 5e minute de jeu puis à la 27e et surtout un sauvetage venu d’ailleurs de la part de Jérôme Boateng (27e), l’Allemagne aurait pu voir l’avantage du but de Shkodran Mustafi (1-0, 19e) réduit à néant. Et même si sur un contre assassin, Bastian Schweinsteiger a doublé la mise dans les arrêts de jeu (2-0, 90e + 2), on attend clairement plus des champions du monde en titre.

Toute l'info sur

Championnat d'Europe de football

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : une proposition de loi déposée pour rendre obligatoire l'isolement des malades

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Allègement du confinement : les mesures détaillées jeudi par Jean Castex

L'ouverture des stations de ski fermées à Noël "impossible" selon le chef de l'Etat

Lire et commenter