À la découverte de la cathédrale de bois de Sylvanès au cœur de l'Aveyron

À la découverte de la cathédrale de bois de Sylvanès au cœur de l'Aveyron

Nous vous emmenons à la découverte d'une cathédrale construite selon les techniques ancestrales russes. Elle ne se situe pas au milieu de la Sibérie mais dans l'Aveyron. Comment un tel bijou a-t-il pu se retrouver sur la toute petite commune de Sylvanès ?

Nichée au milieu de la forêt presque dissimulée entre les sapins et les chênes, dans l'Aveyron, cette petite église en bois intrigue. Lorsque le soleil se lève derrière les arbres, c'est l'appel à la nature qui résonne. Avec des cordes reliées à ses mains et à ses pieds, Peter Milcé annonce l'heure de la messe. "A chaque fois, quand je monte là-haut pour sonner, dès fois, je monte un peu plus tôt pour admirer la vue. C'est comme une sorte de réveil à la nature", nous confie ce séminariste.

Toute l'info sur

Le WE

L'église a été construite en 1994 par des artisans russes. Amateur de culture slave, un prêtre aveyronnais convainc des religieux de lui construire une chapelle dans la pure tradition. La structure est tout d'abord montée en Russie. Michel Wolkowitsky, actuellement directeur général de cette abbaye, était de voyage à l'époque. Les 500 tonnes de pin qui forment la cathédrale de bois ont été acheminées par le train, puis sur la route. Un périple de 5 000 kilomètres.

Une fois par mois, les fidèles se rassemblent dans cette église orthodoxe. Mais cet édifice est avant tout un lieu de rassemblement pour tous les Chrétiens. Deux chapelles entourent la nef centrale. "Ici, la chapelle, au couchant, c'est le culte catholique, au levant, la chapelle byzantine orthodoxe", explique Jean-François Capony, chef de chœur à l'église russe de Sylvanès. Surmonté par quatre coupoles avec ses 27 mètres de haut, l'édifice invite au voyage.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'Agence européenne des médicaments juge "prématuré" d'adapter les vaccins au nouveau variant "Nu"

EN DIRECT - Migrants : "Des méthodes pas sérieuses", lance Emmanuel Macron à Boris Johnson... qui assume sa lettre

Port du masque : voici les lieux où vous allez devoir le remettre

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.