A la découverte de la pêche à l'ormeau, le caviar de la mer

A la découverte de la pêche à l'ormeau, le caviar de la mer

Contrairement à l'huître, il faut nourrir l'ormeau. Cela explique le prix élevé de ce mollusque qui est le caviar de la mer.

L'ormeau, surnommé le caviar de la mer, est l'un des plats de fête par excellence. Il s'agit aussi de l'un des mets les plus rares à cause de sa pêche prenant des airs de chasse au trésor. C'est en Bretagne que la mer est la plus propice à sa découverte.

Toute l'info sur

Le WE

Également connu sous l'appellation oreille de mer, l'ormeau est un mollusque à drôle d'allure qui se niche entre les rochers à une dizaine de mètres de profondeur. Seuls quelques pêcheurs professionnels sont autorisés à plonger pour le ramasser, comme Yoann et son frère Gaël.

"C'est une pêche qui se transforme plus en chasse, puisque l'ormeau est plus compliqué à trouver", estime Yoann Le Levier, pêcheur et plongeur professionnel. Et comme la chasse aux champignons, les coins à ormeaux sont gardés secrets. En effet, cet animal rare suscite la convoitise et pour préserver la ressource, il faut le mesurer.

Dans l'Hexagone, seulement 40 tonnes d'ormeaux sont produites chaque année, élevage et pêche confondus, contre 100 000 tonnes pour les huîtres. Découvrez en images comment préparer ce met prisé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 16.600 cas ces 24 dernières heures

ENTRETIEN EXCLUSIF - Brigitte Macron se confie sur son expérience du Covid-19

Variants du coronavirus : faut-il privilégier le masque FFP2 dans les lieux à risques ?

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

Lire et commenter