A la découverte des incroyables paysages de la Côte d’Opale

A la découverte des incroyables paysages de la Côte d’Opale

Ce soir, nous vous emmenons sur la Côte d'Opale, entre le Cap Gris-Nez et le Cap Blanc-Nez. Des falaises vertigineuses, mais aussi des chemins de randonnée chargés d'histoire et de préhistoire.

Le Cap Blanc-Nez est la vigie du détroit maritime le plus emprunté au monde. Un promontoire encore marqué par les séquelles de la Première Guerre mondiale. Un carrefour pour les oiseaux migrateurs et le paradis des randonneurs amoureux du grand air. Douze kilomètres de sentier côtier séparent le Cap Blanc-Nez de son jumeau Gris-Nez. Mais d'année en année, le tracé doit être modifié. 35 kilomètres seulement nous séparent de nos voisins anglais. Pourtant, il y a 450 000 ans, les deux côtes étaient jointes. Ce sont des phénomènes géologiques qui nous ont séparés et qui continuent aujourd'hui de nous éloigner. Le trait de côte recule à cause de l'érosion.

Toute l'info sur

Le 20h

Plusieurs fois par an, des éboulements arrachent des morceaux de falaise. Selon les géologues, c'est à cause de l'argile qu'elles contiennent. Un phénomène qui a tout de même des bienfaits, car les éboulements libèrent une grande quantité de fossile emprisonné dans la roche. Fragile, le site des deux caps doit être préservé, jusque dans son patrimoine historique. La région a vécu de la pêche d'échouages jusqu'en 1980, en utilisant des flobarts. Des bateaux à voiles adaptés à la Côte d'Opale.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : AstraZeneca prévient que ses livraisons ne pourront pas être aussi importantes que prévu

Comment la Chine se trouve de nouveau confrontée à l’épidémie, un an après son apparition

EN DIRECT - États-Unis : l'acte d'accusation contre Donald Trump transmis au Sénat lundi

Procès en destitution de Trump : l'article transmis lundi au Sénat, et après ?

Covid-19 : le variant britannique pourrait être plus mortel, prévient Boris Johnson

Lire et commenter