À la découverte du musée englouti de Chypre

À la découverte du musée englouti de Chypre

Nous vous emmenons visiter l'un des musées les plus surprenants d'Europe. Un jardin sous-marin où les œuvres d'art ont aussi permis le retour des poissons. Dans les eaux translucides de Chypre en compagnie de nos reporters.

Des visages, des silhouettes... Une profonde aspiration suffit pour plonger dans un musée composé de 93 sculptures, nager à douze mètres de profondeur, se faufiler sans faire de bruit. Une bulle d'air pour tous les apnéistes, comme Natsumi Misumi. "L'eau est vraiment transparente, translucide, magnifique. On se sent vraiment bien en bas. J'ai l'impression d'être une sirène. C'est une expérience extraordinaire".

Toute l'info sur

Le WE

Il y a encore trois mois, sur ces grandes étendues de sable blanc, la vie n'arrivait pas à prospérer. Avec ces nouveaux supports, tout a bien changé. L'art du récif artificiel a permis de créer un immense refuge pour la vie marine. Il y a six mois, le musée était une forêt toute blanche composée d'arbres de plus de treize tonnes, mais aussi de plantes de huit mètres de haut, au milieu, quelques statues humaines.

Aujourd'hui, les résultats dépassent les attentes. Tout est devenu vert. Les traits des visages perdent petit à petit leurs détails. Les statues sont des habitats providentiels pour les jeunes poissons. Ce musée sous-marin s'est installé au milieu d'une réserve naturelle protégée. Il se situe à moins de 200 m de la côte. Une activité gratuite pour tous les plongeurs qui a coûté à la ville d'Ayia Napa un million d'euros. Un investissement qui ne cherche pas à être rentable pour les autorités chypriotes. C'est une vitrine pour les touristes. Ce musée sous-marin artificiel permet de réparer un environnement abîmé par l'homme. Une manière de réconcilier deux mondes qui ont besoin, par nature, l'un de l'autre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.