À la rencontre des crocodiles du Nil

À la rencontre des crocodiles du Nil

En Égypte, sur le bord du Nil, certains habitants ont adopté un bien étrange animal de compagnie : le crocodile. Considéré depuis l'Antiquité comme une divinité, de nombreuses familles gardent le leur pendant plus de 20 ans parfois.

Les habitants du village de Gharb Soheil sont connus dans tout l'Égypte pour avoir réussi à apprivoiser les crocodiles du Nil. Il s'agit d'un symbole de courage pour la communauté. Capturés dès la naissance, les crocodiles du Nil sont gardés au cœur même des maisons, dans des conditions de captivité loin des standards européens. C'est que la tradition perdure depuis l'Antiquité, elle est même devenue une source de revenus pour les familles. Les touristes viennent de loin pour approcher l'animal. Le crocodile du Nil, un animal féroce et qu'il faut surtout relâcher une fois adulte. "Vers l'âge de 20 ans, les crocodiles deviennent très grands pour leur enclos. Donc on les libère dans le lac Nasser", nous confie un habitant de Gharb Soheil.

Toute l'info sur

Le WE

Les habitants ont soumis l'idée de protéger un reptile longtemps élevé au rang de divinité en Égypte. Menacés de toutes parts par l'urbanisation et la pêche, les crocodiles du Nil ont failli disparaître. Leur préservation tient à l'obstination de leurs nouveaux anges gardien. Aujourd'hui, il y aurait près de 30 000 crocodiles dans le lac Nasser, protégés depuis treize ans par une loi interdisant leur chasse.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Vaccin AstraZeneca : nouvelles données sur l'efficacité chez les plus de 80 ans

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Le déconfinement, quand et comment ? Une réunion interministérielle à l'Élysée ce mercredi après-midi

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Lire et commenter