À la rencontre des Samis, le peuple des rennes

À la rencontre des Samis, le peuple des rennes

Dans l'Arctique, les rennes assurent la survie des peuples Samis depuis des milliers d'années. Un peuple qui tente aujourd'hui de s'adapter à l'immense défi du réchauffement climatique.

C'est une carte postale incontournable de la Laponie suédoise. Comme tous les jours, des jeunes Samis donnaient à manger leurs rennes. Pour eux, ce sont des animaux de compagnie. Les Samis, c'est l'un des peuples aborigènes du grand nord. La communauté compterait aujourd'hui 70 000 membres, repartis sur la Norvège, la Suède, la Finlande et la Russie.

Toute l'info sur

Le WE

Ils sont les seuls à avoir le droit d'élever les rennes. L'héritage d'une histoire plus de dix mille ans qui se transmet de génération en génération. Le renne est au cœur de la culture Samis, mais leur territoire diminue. Ils peinent à trouver de la nourriture par eux-mêmes. Et pour les éleveurs, cela coûte de plus en plus cher d'en acheter. Avec le dérèglement climatique, les périodes de redoux et de gels s'enchaînent et le lichen reste emprisonné sous la glace. Les rennes sont donc directement menacés.

Pour le peuple Samis, qui vit toujours en communion avec la nature, l'inquiétude monte d'année en année. Dans l'Arctique, les températures augmentent deux fois plus vite que dans le reste du monde. À 300 km au-dessus du cercle polaire arctique, les Samis se sentent souvent seuls face à ces grandes problématiques. Mais ils tentent comme depuis toujours de s'adapter.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Covid-19 : Interpol annonce de premières saisies de faux vaccins

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Le déconfinement, quand et comment ? Une réunion interministérielle à l'Élysée ce mercredi après-midi

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Lire et commenter