Cuisine : à la découverte des délices de l'Italie

Cuisine : à la découverte des délices de l'Italie

La cuisine italienne est l'une des nombreuses passions des Français. Il n'est pas étonnant que notre pays soit le deuxième plus gros mangeur de pizzas au monde, derrière les États-Unis. La gastronomie italienne n'est pas que la pizza. Elle offre d'autres mets délicieux.

La gastronomie italienne offre bien d'autres mets et des goûts inégalés à part les pizzas. Le menu idéal 100% italien commence par la burrata en antipasti. C'est une mozzarella remplie de stracciatella, un fromage frais au lait de bufflonne. 1 000 tonnes de burrata sont produites chaque année dans la région des Pouilles. Une partie de la production est sublimée par les chefs de la région. Felice Sgarra, chef du restaurant "Donna Gina" de Polignano a Mare magnifie la burrata dans une entrée pesto de crevettes et son trait de vinaigre balsamique.

Toute l'info sur

Le 20h

Ce vinaigre balsamique n'est pas n'importe quel condiment. À Modène dans le nord de l'Italie, elle est conçue comme un grand cru. Le balsamique traditionnel est conservé sous les toits. Le raisin cuit s'endort au calme dans des futs pendant douze ans au minimum pour devenir un vinaigre subtil et obtenir une couleur brun foncé avec des reflets dorés. Un litre de ce produit peut atteindre 4 000 euros.

Moins couteuses mais tout aussi goûteux, les meilleures pâtes du monde seront servies en plat principal de notre menu italien idéal. On les trouve à Gragnano. Cette petite ville au sud de Naples est connue depuis 400 ans comme la cité des pâtes. Jadis, les spaghettis séchaient dans les rues pour être caressés par la brise marine. Aujourd'hui, les pâtes sèchent dans des chambres reproduisant le fameux vent.

Pour clore le festin, notre menu propose des gâteaux au chocolat de Modica. La recette d'Ignazo Iacono, pâtissier au "Caffè dell'arte" en Sicile, peut surprendre. Pour respecter la tradition, vieille de plusieurs siècles, elle contient un ingrédient inattendu : le bœuf. À l'époque, le gâteau permettait de cacher de la viande dans la nourriture des frères missionnaires qui devaient beaucoup voyager pendant le carême. Bien que son nom vienne de l'espagnol, le mpanatigghi est bien un dessert typiquement sicilien.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Exposition d'une photo d'Emmanuel Macron en maillot de bain : le couple présidentiel porte plainte

Pourquoi SOS Médecins entame une grève de 24 heures dès lundi matin

Covid-19 : les tests deviendront payants le 15 octobre seulement pour les non-vaccinés, annonce Jean Castex

Elections en Allemagne : les sociaux-démocrates en tête, incertitudes sur la succession d'Angela Merkel

Le Covid-19 pourrait altérer la matière grise du cerveau même chez les cas bénins

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.