"J'en tremble encore" : Guirec Soudée accueilli en héros à Brest après son épique traversée de l'Atlantique à la rame

"J'en tremble encore" : Guirec Soudée accueilli en héros à Brest après son épique traversée de l'Atlantique à la rame

EXPLOIT - Il l'a fait. 107 jours après son départ de Chatham (Massachusetts), le jeune aventurier Guirec Soudée a rejoint Brest à la rame ce vendredi. S'il est loin du record de la traversée, les conditions calamiteuses de son périple en font un authentique exploit.

Il voulait rendre hommage à Gérard d'Aboville, et à son odyssée légendaire à la rame, qui le vit traverser l'océan d'Ouest en Est en 71 jours et 23 heures en 1980. Parti le 15 juin dernier, le jeune navigateur Guirec Soudée, 28 ans, aura mis 36 jours de plus que son illustre aîné, pour la même traversée entre la péninsule du Cap Cod et Brest, mais avec des revers de fortune qui inscrivent déjà son périple dans la légende.

Toute l'info sur

Le 13H

Ses proches avaient bien cru ne jamais pouvoir le toucher ou l'embrasser à nouveau, comme ils le font ce vendredi à Brest, dès que le jeune marin touche terre. Dans le reportage de TF1 en tête d'article, sa sœur Nolwenn témoigne de deux mois d'angoisse, depuis qu'il avait perdu tout moyen de connexion après le chavirage de son bateau. "Ça a été atroce", se souvient-elle aux côtés de son frère, "on s'est évidemment imaginé le pire, j'en tremble encore".

C'était au petit bonheur la chance, on avait un bref message et une position quand il croisait un bateau- Alice Claeyssens, membre de l'équipe de Guirec Soudée

Le 2 juillet, son embarcation de huit mètres de long se retourne au cours d'une violente tempête. Son matériel électronique prend l'eau, tandis que ses deux téléphones-satellite cessent d'émettre. Le jeune aventurier poursuit malgré tout son aventure, mais cette fois presque seul.  "C'était au petit bonheur la chance après ça, on avait un bref message et une position quand il croisait un bateau", a témoigné Alice Claeyssens, membre de son équipe. Son entourage recevra en effet de ses nouvelles uniquement quand il croisera des navires en mer, à même de relayer ses messages. 

Je me suis retrouvé sur la coque en pleine tempête tropicale- Guirec Soudée

Le jeune homme lui-même sait qu'il a échappé de peu au pire. "Le bateau s'est rempli d'eau, jusqu'à ce je n'ai plus d'air",  décrit Guirec Soudée, "là je n'ai pas eu d'autre choix que d'en sortir(...), et je me suis retrouvé sur la coque en pleine tempête tropicale". Après deux jours de dérive, il croise un premier bateau, établit le contact et décide de poursuivre sa traversée avec les moyens du bord.

À 28 ans seulement, Guirec Soudée a déjà le curriculum vitae d'un baroudeur confirmé. Embarqué à 18 ans sur un crevettier australien, il n'en a que 21 lorsqu'il traverse l'Atlantique à la voile en solitaire, sans assistance et sans moyen de communication. En escale aux Canaries, il rencontre une poule rousse qu'il baptise "Monique", et qu'il embarque avec lui dans son périple. Les photographies insolites de "Monique" sur les mers ou la banquise feront le tour du monde, et contribueront à faire connaître le jeune homme (tweet ci-dessus). Autre record de précocité : il franchit à 24 ans seulement le mythique Passage du Nord-Ouest.

Lire aussi

Ce jeudi 30 septembre, Guirec avait franchi la ligne d'arrivée au large d'Ouessant (Finistère), au terme de 107 jours de traversée à la force des bras. Sa famille l'a retrouvé ce vendredi matin à Brest, pressée de l'entendre raconter une odyssée dont on sait si peu de choses jusqu'ici. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : encore plus de 6000 cas ce jeudi, le nombre de patients hospitalisés en légère baisse

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Amérique : les Vikings étaient bien là avant Christophe Colomb

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.