"La quête du sauvage" : l’apnéiste Morgan Bourc’his nous entraîne dans les eaux norvégiennes

"La quête du sauvage" : l’apnéiste Morgan Bourc’his nous entraîne dans les eaux norvégiennes

Nous vous emmenons en Norvège avec des images somptueuses tournées en grande partie par le champion d'apnée Morgan Bourc’his. Le Français s'est offert le grand frisson d'une rencontre avec les cétacés dans une eau à 5°.

Chaque hiver, entre novembre et janvier, d'immenses bancs de harengs entre dans les Fjords au nord de la Norvège. Cela attire des centaines de cétacés, des orques et des baleines qui regroupent pour le plus grand festin de l'année. Pour tenter de les approcher au plus près, Morgan Bourc’his a choisi de plonger en apnée pour faire le moins de bruit possible et se faire oublier. Mais dans une eau à 5°, il est difficile même pour un champion de rester plus de deux minutes sans respirer.

Toute l'info sur

Le WE

L'homme dans ce milieu paraît bien petit face à des mastodontes de plusieurs tonnes. La rencontre qui va marquer sa vie se fera avec une baleine ou plutôt deux baleines. L'apnéiste est alors avec sa caméra juste au-dessus d'une zone de chasse. Il a vu les harengs qui bougeaient dans tous les sens et a compris que quelque chose venait d'en bas. Mais il est trop tard pour s'échapper. Il faut quelques minutes aux plongeurs pour réaliser ce qui vient de se passer. C'est exactement ce que Morgan Bourc’his était venu chercher dans ces lieux. Une reconnexion au monde sauvage, loin des compétitions d'apnée. Être en harmonie avec une nature qu'il faut à tout prix protéger.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : doit-on s'isoler si l'on est déclaré "cas contact" et pleinement vacciné ?

EN DIRECT - Pass sanitaire : l'entrée en vigueur devrait intervenir le 9 août, selon Gabriel Attal

Alors que la France est "en retard", le Royaume-Uni s'est emparé du problème du Covid long

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France stagne, après l'or en aviron

Vaccination : il y a désormais "une décorrélation entre les hospitalisations et les diagnostics", affirme Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.