VIDÉO - Marseille : visite privée des somptueuses villas secrètes de la corniche

VIDÉO - Marseille : visite privée des somptueuses villas secrètes de la corniche

JOYAUX MÉCONNUS - Loin des regards, de somptueuses villas surplombent la mer au-dessus de la baie de Marseille. Les équipes de TF1 ont pu pousser la porte de certaines de ces merveilles.

C'est une route mythique, entre la colline et la mer. Une vue imprenable sur la baie de Marseille avec une histoire secrète : des villas et des châteaux sont cachés entre les arbres sur les hauteurs de la corniche. Pour le reportage en tête de cet article, les équipes de TF1 ont pu pousser les portes de certains de ces bâtiments. Commençons par remonter le temps, en 1884. Imaginez un baron, avoir une envie folle de construire un mini Chambord face à la Méditerranée : voilà la villa Castellamar, un château au bord de la mer. 

Toute l'info sur

Le 20h

Le châtelain d'aujourd'hui a transformé ce joyau en thermes marins et siège d'une entreprise de cosmétiques. Les pièces d'exception y sont bien conservées avec ce salon orné d'une tapisserie d'Aubusson qui n'a pas bougé depuis le XIXe siècle. Les voisins du baron se sont quant à eux inspirés des Lumières pour construire leur résidence secondaire. Corinne Semerciyan, guide-conférencière, nous invite à bien ouvrir l'œil pour les distinguer. La villa Gabriel, réplique du Petit Trianon de Marie-Antoinette ne peut pas se visiter, comme la plupart des autres habitations luxueuses où les propriétaires veulent rester discrets comme l'époque.

La "villa Gaby" offerte par le roi du Portugal en 1918

Au XIXe siècle, les bâtisseurs sont de riches industriels négociants ou des armateurs marseillais. C'est l'un d'eux qui a fait construire cet énorme gâteau en chantilly, "la villa Gaby". Gaby Deslys, chanteuse de music-hall, se fait offrir cette folie par son amant, le roi du Portugal en 1918. Elle y a invité toute la jet-set des années 20 pour faire la fête. Cette villa de type italienne est une révolution à l'époque en Provence. Désormais propriété des hôpitaux de Marseille, la villa se charge d'accueillir aujourd'hui des congrès médicaux ou des cocktails de fin de thèse. Des événements prestigieux avec une des plus belles vues de la cité phocéenne.

Lire aussi

En face, une autre folie de l'époque est visible. Cette fois-ci, on y accède en bateau. Nous voici sur une île, un ancien fort militaire sous Napoléon III qui a appartenu à une autre artiste, Liane Degaby. Elle accueillait tout le Paris de la belle époque à l'intérieur de ce mini château fort. Aujourd'hui, l'île Degaby accueille toujours des événements et une plage privée l'été pour les clients d'un grand hôtel du centre-ville, qui comme à l'époque, souhaite s'offrir une folie à Marseille.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Présidentielle 2022 : les équipes d'Eric Zemmour partent à la chasse aux parrainages

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

EN DIRECT - Présidentielle : "Eric Zemmour a créé sa campagne sur des propos chocs et il se plaint aujourd'hui"

Variant Omicron : le PDG de Moderna juge prématuré de se prononcer sur l'efficacité de la 3e dose

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.