Nathan Paulin, le funambule de l’extrême qui va vous donner le vertige

Nathan Paulin, le funambule de l’extrême qui va vous donner le vertige

À COUPER LE SOUFFLE – Le 20h de TF1 nous fait découvrir Nathan Paulin, spécialiste de highline mondialement connu. Un funambule de l’extrême, imperméable au vertige, qui marche littéralement dans le ciel.

Il passe sa vie sur un fil, entre le ciel et la terre. "C’est un sentiment de liberté qui est en plus amplifié par les lieux en eux-mêmes. Marcher dans le vide dans un bel endroit, eh bien simplement on se sent libre", affirme le haut-savoyard de 27 ans. Quand il a commencé ce sport, d'abord au sol, Nathan Paulin a rapidement souhaité prendre de la hauteur et devenir un funambule de l’extrême. 

Toute l'info sur

Le 20h

Aujourd’hui, ses extraordinaires traversées font parler de lui et Nathan est considéré comme l’un des meilleurs de la planète dans cette discipline. À des centaines de mètres de hauteur, sur une sangle moins large qu’un ticket de métro, il cherche son équilibre : "On peut presque se prendre pour un oiseau parce que je joue avec les mouvements, je joue avec la sangle, son amplitude. Des fois, je ne sens plus la force de la pesanteur", dit-il. 

Une activité qu’il pratique toujours sécurisé

Nathan n’est pas une tête brulée. Il pratique toujours la highline en sécurité. Sa vie ne tient qu’à un fil, celui relié à son baudrier, son assurance vie en cas de chute. "Je connais des gens qui le font pas attachés, je comprends pourquoi ils le font, ça peut être la recherche de liberté totale. Je peux le comprendre, mais je ne le fais pas et je pense que ce qui est important, c’est la façon dont on en parle et dont on le montre et moi, ce n’est pas une pratique que je veux démocratiser", assure-t-il. Pour lui, ce n’est pas simplement un loisir. Il choisit des endroits stratégiques le plus souvent menacés par le réchauffement climatique comme les glaciers. C’est ainsi qu’il souligne la fragilité de l’environnement, à sa façon. 

L’été dernier, il a traversé le glacier d’Argentières qui est en train de fondre. Des images qui ont fait le tour de la Terre. Mais avant de franchir les montagnes, il faut installer la ligne au-dessus du vide. Accompagné de son frère Clovis, Nathan utilise un drone pour connecter les deux ancrages. Après un peu plus d’une heure d’installation, il peut enfin s’élancer à travers de magnifiques paysages. Aujourd’hui, le soleil n’est pas au rendez-vous, mais ce sont exactement les conditions qu’il recherchait. "Si je suis capable de faire ça sous la pluie, dans le brouillard avec une ligne lourde qui bouge, quand il fera beau, je pourrai faire des kilomètres là-dessus".

Lire aussi

Aussi bizarre que cela puisse paraître, quand il était petit, Nathan avait peur du vide. Alors, il a décidé de l’affronter. "J’ai appris à combattre cette peur du vide pour marcher dans le vide, pour maintenant être à l’aise et ça, ça m’a beaucoup apporté dans la vie parce qu’en fait maintenant, j’ai transposé ça à plein de choses. J’avais peur de parler en public, de parler devant beaucoup de gens, aujourd’hui, je le fais souvent", confie-t-il. 

Désormais, il cumule et partage ses records et multiplie les spectacles. Sa passion est devenue son métier. "Ce n’est pas vraiment un sport, ce n’est pas vraiment un art ou alors c’est complètement un sport et c’est complètement un art et ça me permet d’aller voir plein de choses différentes et aujourd’hui, j’ai la chance d’aller dans tous ces milieux-là". Nathan mène aussi une aventure associative. Il a traversé le ciel de Paris déjà deux fois pour défendre les valeurs du Téléthon, sous les yeux ébahis des spectateurs. Son prochain projet fou est de tendre un fil de 2,7 kilomètres entre la Tour Montparnasse et la Tour Eiffel, un exploit jamais réalisé. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Météo : 28 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône en vigilance canicule

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - Masque à l'école : il pourra être enlevé à la récréation mais pas dans les classes

Rappel de nombreux lots de glaces en raison d'un pesticide cancérogène

Disparition de Delphine Jubillar : Cédric Jubillar, sa mère et son beau-père en garde à vue

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.