Rome souterraine : ces trésors insoupçonnés qu’on vous fait découvrir

Rome souterraine : ces trésors insoupçonnés qu’on vous fait découvrir

MAGNIFIQUE - Vous avez peut-être déjà visité Rome mais savez-vous que la ville cache des trésors dans ses souterrains ? Les équipes de TF1 vous les dévoilent.

Tous les chemins mènent à Rome mais pas dans les endroits spécifiques que nous allons vous faire découvrir. En effet, aucun guide ne recommande notre première visite. Et pour cause, nous descendons dans la future ligne C du métro romain. Équipés d’un casque, nous suivons Andréa Sciotti, le responsable des travaux du métro, qui s’improvise accompagnateur dans les souterrains de Rome, comme on peut le voir dans le reportage en tête de cet article. 

Toute l'info sur

Le 20h

Les travaux y durent depuis quatorze ans, un chantier interminable. Vous vous demandez pourquoi ? Eh bien, à chaque coup de pioche, les ouvriers tombent sur des vestiges. Leur dernière découverte en date : la maison du commandant qui a été construite il y a maintenant 1800 ans. Pour les Italiens, il était inconcevable de détruire ce patrimoine. Ils ont alors décidé de déplacer la demeure pièce par pièce. Andréa nous explique le travail accompli : "Les découvertes nous ont ralenti mais n’ont jamais arrêté les travaux. Avec cette ligne 3, on démontre qu’il n’est pas impossible de protéger ce patrimoine archéologique caché même si on réalise des infrastructures monumentales".

Rome est un peu comme un millefeuille - Paolo Tomassini, archéologue

À Rome se trouve une ville, sous la ville. Les vieux bâtiments sont souvent construits sur des vestiges encore plus anciens. Nous nous sommes rendus à l’ambassade de France. Là encore se cachent des trésors insoupçonnés sous le palais Farnèse, qui a, lui, été bâti au XVIᵉ siècle. Mais quand vous descendez au sous-sol, vous faites un retour dans le passé, là encore 1800 ans en arrière. "On est dans la salle de la mosaïque des voltigeurs. Elle se réfère aux jeux du cirque qui avaient sans doute lieu dans cette zone du champ de mars", nous explique Paolo Tomassini, archéologue. 

Dans une autre salle, on découvre de nouvelles mosaïques avec des animaux marins. Il y aurait eu ici des thermes. "Rome est un peu comme un millefeuille. Plus on descend, plus on ira sur des structures plus anciennes mais ce qui est encore plus intéressant, c’est que nous sommes dans les caves d’un palais du XVIᵉ siècle en train de marcher sur une mosaïque du IIIᵉ siècle après Jésus-Christ. Tout coexiste en même temps", poursuit Paolo.  

Une mystérieuse grotte sous un garage

Poursuivons notre exploration des sous-sols au sud de Rome. Au beau milieu d’un parc, nous vous emmenons à la découverte d’un des premiers cimetières chrétiens de l’histoire. "Ce cimetière est célèbre parce qu’il y a la crypte des papes",explique Ilena Gentile, docteure en archéologie chrétienne. Depuis le IIᵉ siècle, seize papes et 500.000 chrétiens ont été enterrés dans ces interminables couloirs soit en tout 20 kilomètres de galeries sur quatre niveaux. "Il y a des escaliers pour descendre encore et pour mettre des autres corps", poursuit Ilena. Aujourd’hui la plupart de ces corps ont été retirés. Dans chacune des niches pouvaient se trouver jusqu’à cinq corps.

Lire aussi

Plus improbable maintenant, notre épopée nous emmène chez un garagiste. L’endroit est tenu secret pour éviter d’attirer les curieux. Derrière une porte se cache une ancienne mine. Les Romains venaient y extraire le tuf, une roche tendre, qui servait à construire les bâtiments en surface. "On peut voir que les mineurs ont inséré un bâton de dynamite pour détacher les morceaux de tuf", nous montre Ilario Macchi, spéléologue. Dans cette grotte, il fait humide et très chaud, à tel point que c'en devient suffocant. Nous remarquons un fil sur le sol. "C’est un fil d’Ariane. Il faut le suivre pour ne pas s’égarer dans ce labyrinthe. Une fois, une personne s’est perdue ici. Heureusement, elle a miraculeusement réussi à capter un peu de réseau pour appeler à l’aide", raconte Ilario. Nous passons par une pièce constellée de stalagmites, le champ des bougies. La grotte réserve une dernière surprise : un lac souterrain où le calme est absolu alors que Rome n’est qu’à quelques mètres au-dessus de notre tête. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - Escalade au Moyen-Orient : le Conseil de sécurité de l'ONU réduit au silence par les États-Unis

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Mort de Michel Fourniret : "Il était incapable de donner des informations", réagit le père d'Estelle Mouzin

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.