Saint-Martin : le paradis retrouvé trois ans après Irma

Saint-Martin : le paradis retrouvé trois ans après Irma

Trois ans après le passage de l'ouragan Irma, l'île de Saint-Martin renoue avec ses couleurs. Les touristes reviennent peu à peu et même certains animaux qui avaient disparu.

Au cœur d'une rencontre entre l'océan Atlantique et la mer des Caraïbes, Saint-Martin, l'île aux 37 plages. Elles sont sauvages, paisibles ou plus fréquentées, et attirent chaque année près de deux millions de visiteurs. L'une d'entre elles est incontournable pour ceux qui cherchent des sensations fortes. La piste d'atterrissage est très courte. Pour pouvoir se poser, les avions doivent passer à basse altitude, à 15 mètres seulement au-dessus de la plage. Le décollage a également de quoi faire frissonner. Les pilotes doivent pousser à fond les réacteurs, soufflant le sable derrière eux. Les touristes sont enfin de retour, trois ans après Irma. Des milliers d'arbres arrachés, 95% des habitations avaient été détruites par l'ouragan.

Toute l'info sur

Le WE

En prenant de la hauteur à bord d'un autogear, le contraste est saisissant. L'île dévastée a retrouvé ses couleurs qui font le charme des charmes des Antilles. Le vert de la mangrove, les eaux turquoise, et les longues plages de sable blanc, de précieux atouts pour attirer les touristes. Irma avait détruit une grande partie de la flore. Des actions de protection ont permis notamment aux tortues de revenir pondre sur l'île. Des passionnés ont pu constater cette réapparition. Des centaines de tortues ont pu naître sur les plages et reviennent des années après pour se nourrir dans les herbiers et pondre là où elles sont nées. Assister à une naissance est assez rare. Il faut beaucoup de patience.

Protéger ces plages, un défi pour les générations futures. Autre initiative de la réserve naturelle, sensibiliser les plus jeunes. Conscient de la beauté de leur plage, poumon de l'économie de l'île, les Saint-Martinois, encore marqué par les catastrophes naturelles, mesurent plus que n'importe qui la nécessité de protéger leur joyau.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 16.600 cas ces 24 dernières heures

ENTRETIEN EXCLUSIF - Brigitte Macron se confie sur son expérience du Covid-19

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

Variants du coronavirus : faut-il privilégier le masque FFP2 dans les lieux à risques ?

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Lire et commenter