Soudan : les pyramides des pharaons noirs n’ont pas livré tous leurs secrets

Soudan : les pyramides des pharaons noirs n’ont pas livré tous leurs secrets

En l'an 2 000 avant Jésus-Christ, dans une région que l'on appelait Nubie, aujourd'hui le Soudan, des architecte construisaient d'extraordinaires pyramides comme en Egypte. Elles n'ont pas livré tous leurs secrets.

Aux portes du désert, à 3 heures de route de la capitale soudanaise Khartoum, nous découvrons les pyramides de Méroé. Classées au patrimoine mondial de l'Unesco, elles ont été construites il y a 2 300 ans. Elles sont plus petites que celles en Égypte et font 15 à 25 mètres. Elles sont les tombes de ce que l'on appelle les pharaons noirs. Ils ont dominé la région durant 600 ans. Les Égyptiens enteraient les momies au milieu des pyramides, mais eux les enteraient en dessous. Certaines pyramides ont été restaurées dans les années 80.

Toute l'info sur

Le 20h

Ces pyramides seraient encore debout si un aventurier italien n'avait pas dynamité leurs en 1834 à la recherche d'un trésor légendaire. Aujourd'hui encore, Mohammed Moubarak, guide touristique de Méroé regrette le manque de respect de certains touristes. 800 000 touristes viennent dans ce lieu en temps normal contre 13 millions en Égypte. Le potentiel est donc immense, mais en raison du coronavirus, nous n'avons rencontré qu'un seul visiteur.

Malgré la crise sanitaire, un vent d'optimisme souffle sur le Soudan. En effet, l'image du pays s'améliore et les sanctions américaines ont été levé en décembre 2020. Rien ne s'oppose plus donc à un développement du tourisme dans le désert de Nubie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REPLAY – Revoyez l’interview de Nicolas Sarkozy au JT du 20h de TF1

Confinement dans le Pas-de-Calais, nouveaux départements sous vigilance... ce que devrait annoncer Jean Castex ce jeudi

EN DIRECT - Nouveau record de décès du Covid en 24h au Brésil : 1.910 morts

Allocations Pôle Emploi : trois cas pour comprendre le nouveau calcul

VIDÉO - Nicolas Sarkozy sur TF1 : "Je me battrai jusqu’au bout pour que la vérité triomphe"

Lire et commenter