Tourisme : c'est le moment d'aller à Londres

Tourisme : c'est le moment d'aller à Londres

Les Français peuvent de nouveau se rendre à Londres à condition d'être vaccinés et de présenter un test négatif. En temps normal, Londres est la deuxième ville la plus visitée au monde.

Pour immortaliser leurs clichés de Londres, ils viennent du monde entier. Mais cet été, la capitale anglaise doit faire sans les millions de visiteurs qui s'y pressent habituellement. Autorisés à venir sans quatorzaine seulement depuis quelques jours, à condition d'être doublement vaccinés et testés, les touristes étrangers restent peu nombreux. Arrivés de Hollande ou de Belgique, ils sont surtout soulagés.

Toute l'info sur

Le 20h

Cela faisait plus d'un an que David Rouland n'avait pas touché au volant de son taxi. Ce guide français embarque d'habitude des visiteurs sept jours sur sept. Il en viendrait presque à regretter les embouteillages londoniens. En trente ans dans la capitale anglaise, il n'a jamais vécu pareille situation. Les rues et les sites touristiques de la ville sont vides. "C'est un bon plan de venir à Londres maintenant si l'on peut", précise-t-il.

Les Britanniques redécouvrent leur capital plus paisible. Aller observer les gardes du palais de Buckingham, presque dans l'intimité, est justement le programme de la journée pour une bande d'amies anglaises. Elles auraient normalement dû faire la queue pendant longtemps, mais aujourd'hui, ce n'est pas la peine. La ville de Londres a bien compris qu'il faut miser sur ses touristes locaux pour survivre. Pour y parvenir, elle ne lésine pas sur les vidéos publicitaires et a débloqué un budget de 7 millions d'euros. L'enjeu économique est de taille.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Exposition d'une photo d'Emmanuel Macron en maillot de bain : le couple présidentiel porte plainte

Pourquoi SOS Médecins entame une grève de 24 heures dès lundi matin

Covid-19 : les tests deviendront payants le 15 octobre seulement pour les non-vaccinés, annonce Jean Castex

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Elections en Allemagne : les sociaux-démocrates en tête, incertitudes sur la succession d'Angela Merkel

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.