Un bol d'air au parc national des Écrins

Un bol d'air au parc national des Écrins

En cette période de vacances, de nombreux Français se pressent au col du Lautaret (Hautes-Alpes) pour une virée au calme au cœur du parc national des Écrins.

Tout au bout de la vallée de Serre Chevalier, le col du Lautaret est mythique. Sur la route des Grandes Alpes, c'est un point de passage unique et une frontière entre les Alpes du Nord et du Sud. À 2 580 mètres d'altitude, le Lautaret est une terre à part qui vit au rythme des éléments. En hiver, c'est le plus haut col français déneigé chaque matin à l'aube pour qu'il reste ouvert à la circulation.

Toute l'info sur

Le WE

Quand le jour se lève, la nature s'éveille dans le parc national des Écrins. C'est le moment préféré d'Eric Vannard, garde-moniteur. Il nous amène sur le chantier où 300 bouquetins vivent. Dans le cadre d'un programme européen, Eric les étudie pour comprendre leur évolution. Depuis trois ans, ces animaux sont suivis grâce à des bracelets ou à des boucles d'oreille. Cette espèce, qui a failli disparaître dans les années 50, est désormais surveillée par les agents du parc. Un spectacle pour les vacanciers qui sont nombreux cet hiver à emprunter ce chemin, en raquette ou en ski de randonnée. Que découvrir d'autres dans le parc national des Écrins ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Déconfinement : les pistes du gouvernement

EN DIRECT - Covid-19 : 30.472 personnes hospitalisées, 5914 patients en réanimation

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

Lire et commenter