Volcan en Islande : la terre augmentée

Volcan en Islande : la terre augmentée

Il est rare de voir un paysage se transformer sous nos yeux. C’est pourtant ce qui s’est passé en Island qui a connu sa plus longue éruption volcanique depuis 50 ans. Des flots de lave en six longs mois ont encombré, dévalé et englouti des montagnes.

En prenant la direction de la péninsule de Reykjanes au sud de Reykjavik, on traverse un champ de lave qui s’étale sur plusieurs kilomètres de part et d’autre de la route. Les éruptions ont forgé le visage de l’Islande. Mais dans ce secteur, le volcan s’était assoupi depuis 800 ans.

Toute l'info sur

Le WE

En mars 2021, le Fagradalsfjall s’est réveillé. Pendant six mois presque sans interruption, il a craché son feu à 1 200 degrés. Cette éruption n’a pas lâché de cendres nocives dans le ciel ni fait de dégâts matériels ou humains. Actuellement, le volcan s’est calmé, mais reste une attraction.

Par endroits, la matière en fusion semble s’être figée d’un seul coup. Ailleurs, il a fallu intervenir. On a dressé en urgence une digue de dix mètres de haut pour canaliser le flot et détourner son chemin. Deux mois après l’arrêt des effusions, la surface est encore chaude. Elle fume toujours, mélange de vapeur et de gaz toxiques, il serait très périlleux d’y marcher.

Découvrez l’intégralité de ce document dans la vidéo ci-dessus.

T F1 | Reportage M. Izard, B. Lachat

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.