Zoom sur Venise, sérénissime et tranquille

Zoom sur Venise, sérénissime et tranquille

Plus de commerces au pont du Rialto, plus de visiteurs sur la place Saint-Marc et plus de gondoles sur ses canaux, Venise est livrée à elle-même. Privée de ses millions d'admirateurs, la Sérénissime est redevenue la ville des Vénitiens.

De tout temps, la symbiose de Venise a fasciné. Le long du Grand Canal, ses palais majestueux semblent posés sur l'eau. Pourtant, ils n'ont pas été construits sur pilotis mais sur un chapelet d'îlots plutôt instable. L'inconvénient est que l'usure d'une structure vénitienne est plus rapide que celle d'une maison sur la terre ferme. Les travaux et les dépenses sont très fréquents. Pour maintenir en état ce patrimoine et restaurer le témoignage de sa splendeur passée, Toto Bergamo Rossi et son association "Venise en héritage" collectent des fonds.

Toute l'info sur

Le WE

Venise, c'est également un marché aux allures de palais gothique. C'est à cet endroit que la famille Zane, des pêcheurs de l'île de Burano, vendent leurs produits. Avec ses deux fils, Nino Zane est l'un des piliers du plus ancien marché de la ville. Sur les étals, on retrouve toutes les variétés de la Méditerranée avec une prédilection pour celles de l'Adriatique. Bien qu'il soit moins animé qu'avant, "il reste un beau marché", affirme Nino. Les Vénitiens y font leurs courses au jour le jour.

Cet hiver, faute de touristes, Venise n'a jamais été aussi calme et a été restituée à ses habitants. Comment y vit-on au quotidien ? Que retenir de son histoire millénaire ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'exécutif change de ton : ce que va annoncer Jean Castex à 18h

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter