88,1% de réussite, la filière S en tête des mentions, un benjamin de 14 ans, les filles plus fortes que les garçons... Voici les chiffres clés du bac 2019

Examens 2019
BILAN - Une semaine après la publication des résultats du premier groupe d'épreuves, et au lendemain le fin des oraux de rattrapage, LCI revient sur les statistiques, plus ou moins insolites, de cette session. A commencer par le taux de réussite : 88.1%, en légère baisse par rapport à l'an dernier.

Taux de mentions par filière, âge des bacheliers, filles plus fortes que les garçons… alors que les chiffres officiels du baccalauréat commencent à tomber, LCI livre les premières statistiques, insolites pour certaines, de cette session 2019, issues de notre base de données sur les résultats de l’examen.


Un cru 2019 marqué, selon le ministère de l'Education, par un taux de réussite de 88.1%, légèrement en baisse par rapport à 2018 (88.3%). Au total, 665.900 candidats ont été reçus à l'issue de la session de rattrapage. Le taux de réussite atteint 91,2% au bac général, 88,1% au bac technologique et 82,3% au bac professionnel. Le taux d'admis augmente dans les séries ES (90,7%, +0,4 point par rapport à 2018) et L (91,6%, +0,9 point). Il est en légère baisse dans la série S (91,4%, -0,4 point). Enfin, selon les statistiques officielles, 47% des candidats ont obtenu une mention. 

Dans le Nord, on a à la fois ramé et excellé

D'après nos données, c'est dans le Nord et les Bouches-du-Rhône qu'on a globalement le moins bien réussi l'examen, avec respectivement 1433 et 1485 candidats recalés et 3323 et 2019 présentés aux oraux de rattrapages. Néanmoins, ces deux départements figurent aussi dans le top 5 de ceux ayant recueilli le plus de mentions très bien lors de cette session 2019, à côté de Paris (2178), devant le Rhône (1321) et les Hauts-de-Seine (1210).


1960 candidats ont en effet décroché le précieux sésame républicain avec la mention "très bien" dans le Nord, et 1289 dans les Bouches-du-Rhône.

La série S en haut du podium des mentions très bien

Si les spécialités scientifique et littéraire arrivent ex aequo en termes de taux de réussite à l'examen (83,3%), c'est comme l'année précédente la première qui décroche le plus de mentions "très bien" : 23 014 (sur 159.961 candidats) en S, contre 9324 pour les ES (sur 103.656 candidats) et 4926 pour les L (sur 42.338 candidats).

Les filles (toujours) en force

C’est une constante tout au long de la scolarité, et elle se vérifie une nouvelle fois au bac : globalement, les filles obtiennent de meilleurs résultats que les garçons. D'après notre base de données, les 234.630 filles sont admises à l’examen, dont 26.555  avec mention très bien contre 198.207 chez les garçons parmi lesquels 16.414 avec mentions "très bien". 

Le plus jeune bachelier a 14 ans, le doyen 59 ans

Quel âge a le plus jeune bachelier ? le plus âgé ? Quatorze ans pour le cadet né le 11/08/2004 et 59 ans pour l’aîné 18/02/1960, preuve qu’il n’y a vraiment pas d’âge pour passer le bac. 

Pauline, Noémie et Benjamin trustent les mentions très bien

Comme chaque année, certains prénoms sont particulièrement représentés parmi les nouveaux bacheliers. Cette année, pour décrocher le diplôme, il valait mieux s’appeler Pauline (1176 admises), Lola (581) ou Maëlle (424) si l'on est une fille, ou Anthonin (309 admis), Jonathan (238 admis), Benoit (233 admis) si l'on est un garçon.


Et pour décrocher une mention ? Toujours Pauline (143) ou Lola (62) chez les filles, le prénom Noémie figurant lui aussi dans le top trois (74), tandis que chez les garçons Benjamin (65), Corentin (46) et Tristan (39) arrivent en tête.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter