Bac 2017 : comment le sujet de philo des séries technologiques a fuité... sur une chaîne d'info guadeloupéenne

Bac 2017 : comment le sujet de philo des séries technologiques a fuité... sur une chaîne d'info guadeloupéenne

PHILOLEAKS - Les candidats des filières technologiques ont dû plancher sur les sujets de secours de l'épreuve de philosophie, jeudi 15 juin, car les sujets originaux se sont retrouvés la veille dans un article du site d'information Guadeloupe 1ère.

On en sait plus sur le premier gros couac du bac 2017. Jeudi 15 juin, les candidats des filières technologiques de métropole ont trouvé sur leur table les sujets de secours de l'épreuve de philosophie, avec parfois une heure de retard. Le tout à cause d'une fuite détectée la veille au soir. Piratage ? Vol de sujet ? Pas du tout. Les sujets originaux de la métropole se sont simplement retrouvés... sur le site d'information de la chaîne Guadeoupe 1ère, la veille de l'épreuve. 

L'information a été révélée sur le blog de l'étudiant Guillaume Ouattara. Il explique comment le site de Guadeloupe 1ère a mis en ligne, mercredi soir, le sujet sur lequel allaient plancher le lendemain les élèves de métropole. À l'origine, le site en question souhaitait publier les sujets des bacheliers des Antilles et de Guyane, qui passaient l'épreuve le jour-même. 

"Très rapidement, Xavier Andréani, professeur et administrateur du forum TI-Planet, détecte un problème : l’en-tête du sujet des filières technologiques ne correspond pas aux autres sujets", explique Guillaume Ouattara. "Le repère sur le sujet était 17PHTEMLR1, nous détaille [Xavier Andréani], or c’est le repère traditionnellement réservé aux sujets du bac de Métropole. Le repère correct aurait dû être  17PHTEAG1".

Lire aussi

Le professeur a donc signalé immédiatement la fuite à la mission de pilotage des examens. Une enquête est ouverte dans la foulée. À 23h49 mercredi, après 6 heures et plusieurs modifications de l'article, ce sont finalement les bons sujets d'Antilles-Guyane qui sont sur le site. Entre temps, en métropole, ordre a été donné d'imprimer en urgence les sujets de secours pour le lendemain matin.

Comment la rédaction de Guadeloupe 1ère s'est-elle retrouvée en possession du mauvais sujet ? Contactée, elle renvoie la responsabilité du couac à l'académie de Guadeloupe : "c’est eux qui pourront vous expliquer ce qu’il s’est passé", auraient-ils dit à Guillaume Ouattara. Le ministère n'a pas encore donné plus d'éléments mais a confirmé qu'une "enquête était en cours".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 62 blessés parmi les forces de l'ordre, 81 interpellations

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter