Bac 2017 de littérature : ce qu'il ne faut pas faire le jour de l'épreuve

DirectLCI
CONSEILS EXAMENS - Quelle que soit l’oeuvre qui tombe le jour du baccalauréat de littérature, les copies présentent souvent les mêmes erreurs. Notamment par manque de rigueur méthodologique. Voici une liste de choses à ne pas faire le jour J.

Bien connaître les œuvres au programme est bien évidemment la base pour réussir son épreuve de littérature. Toutefois, le but du bac n’est pas de vous faire réciter ce que vous avez appris mais bien de vérifier que vous savez construire une réflexion argumentée à partir de vos connaissances. Il y a donc quelques écueils de méthodologie à éviter pour que votre copie ait une note élevée. LCI a demandé à Karel Parmoli, professeure et contributrice du Web Pédagogique , de livrer sa liste d’erreurs à ne pas commettre le jour de l’épreuve.

  • 1Se laisser prendre par le temps

    La gestion du temps est l’une des difficultés de l’épreuve de littérature. En effet, il y a deux questions à traiter en deux heures. Une maîtrise approfondie des œuvres est primordiale pour ne pas perdre de temps à chercher les exemples et tenter de se remémorer l’intrigue. Sachez que la première question porte sur un aspect particulier de l’œuvre retenue, la deuxième sur un problème d’ensemble, plus général. Passez davantage de temps sur la question qui rapporte le plus de points : c’est une question de rentabilité.

  • 2Bâcler le plan

    Pour chacune des deux questions vous devez construire votre réponse. Vous devez absolument faire un plan avec une introduction rapide, un développement structuré en paragraphes et une conclusion. Il faut vraiment prendre le temps d’élaborer une analyse, une réflexion et un plan détaillé et de travailler ses transitions au brouillon avant de commencer à rédiger.

  • 3Utiliser la première personne

    Les candidats écrivent souvent "je", "à mon avis", "je pense que", "nous"... Or on attend de vous une réflexion objective, construite et argumentée et non un avis personnel. Donc éradiquez complètement l’utilisation de la première personne.

  • 4Mal exploiter un exemple

    Il ne s’agit pas de raconter l’histoire du livre mais bien de fournir une analyse de l’exemple proposé. Veillez toujours à développer vos exemples dans le sens de votre argumentation : il est totalement vain de juxtaposer dix exemples par paragraphe sans les analyser. Il faut en exploiter deux ou trois avec précision et les développer en rapport avec le sujet de votre sous-partie.

Retrouvez plus d'informations concernant le bac 2017 sur notre page dédiée.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter