Bac de philosophie 2017 : "jusqu'à une heure de retard" pour les séries technologiques en raison d'une fuite

DirectLCI
BAC - Les candidats au bac technologique ont débuté ce jeudi matin leur épreuve avec du retard. La cause ? Une fuite repérée la veille par le ministère de l'Éducation. Des sujets de secours ont donc été imprimés en dernière minute.

Pagaille au baccalauréat de philosophie ce jeudi matin. Les candidats au bac technologique ont dû plancher sur les sujets dits "de secours" pour cette épreuve, qui a commencé avec un peu de retard. Une fuite avait été repérée la veille par les services du ministère de l'Education.


"Il peut y avoir eu dans certains centres d'examens jusqu'à une heure de retard" pour le début de l'épreuve, initialement prévue pour 8 heures, a indiqué le ministère. Ce retard s'explique par le temps nécessaire pour imprimer en nombre suffisant "les sujets de secours".

Le ministère de l'Education a repéré mercredi soir une fuite des sujets de philo choisis par les commissions pour les 140.000 candidats au bac technologique. "On les a vus en ligne sur un média", qui les a depuis retirés, explique-t-on à LCI.


Comme le veut la procédure en cas de fuite ou de présomption de fuite, les sujets de secours ont été dégainés. Ceux-ci sont préparés pour servir de remplacement en cas de problème. Pour l'épreuve de philosophie par exemple, les commissions de professeurs qui se réunissent tout au long de l'année ont "conçu" au total 180 sujets.

Retrouvez tous nos articles sur le baccalauréat sur notre page dédiée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter