"La grosse trahison" : les candidats au bac enragent sur les sujets d'histoire-géo

EXAMENS
DirectLCI
BACCALAURÉAT - Alors que depuis 5 ans, les épreuves du bac alternent histoire et géographie en exercice majeur/mineur, l’édition 2017 fait exception. De quoi déstabiliser certains candidats qui ont partagé leur mécontentement sur Twitter.

Les terminales de la filière généraliste passaient ce vendredi matin leur bac d’histoire-géographie. Cette épreuve est composée de deux parties : une majeure et une mineure, l’une étant de l’histoire et l’autre de la géographie. Et ces cinq dernières années, la matière dominante alternait chaque année. Ainsi 2014 c’était l’histoire, en 2015 la géo, en 2016 l’histoire et en 2017… l’histoire encore ! 


Les terminales de filière généraliste ont ainsi eu comme thèmes de composition ce vendredi : "La Chine et le monde depuis 1949" (S, ES et L), "Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne des lendemains de la Seconde Guerre mondiale à nos jours" (ES et L) et "Gouverner la France depuis 1946 : Etat, gouvernement, administration, opinion publique" (S). L’alternance observée depuis 2012 n’a donc pas été poursuivie cette année. Et pour certains candidats qui avaient misé sur la géographie en majeur, la pilule ne passe pas.

Retrouvez tous nos articles sur le baccalauréat sur notre page dédiée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter