Bac 2017 : les sujets probables pour l'épreuve de physique-chimie

DirectLCI
PROJECTIONS - Y aura-t-il plus de physique ou de chimie au bac ? Quels sont les sujets probables ? Ce sont des questions que vous vous posez sûrement à quelques semaines de l'épreuve. Voici quelques pistes pour appréhender l'épreuve.

Alors que vous êtes en pleines révisions, vous vous demandez sûrement sur quoi vous allez tomber le jour J. Si on ne peut le savoir avec certitude, pour vous aider à affiner vos projections, LCI a demandé à Cédric Lémery, professeur de physique-chimie, de livrer quelques unes de ses analyses et intuitions. 

Une épreuve qui se cherche encore

Tout d’abord, il faut savoir qu’il est difficile d’établir vraiment des pronostics car depuis la réforme du baccalauréat, les concepteurs des épreuves cherchent encore leur style. Ils naviguent et testent un peu. En 2015, le sujet a même créé la polémique de par sa difficulté avec notamment un exercice sur la micro-texturation de surface par un laser femtoseconde. Les correcteurs ont dû revoir leur barème.


A noter : vous pouvez retrouver toutes les annales de physique-chimie depuis 2003 sur le site labolycée.org .

La méthode prédomine

Depuis la réforme de 2013, l’accent est mis sur les compétences et moins sur les connaissances. L’épreuve cherche à vérifier que vous savez extraire des informations d’un document et en faire une synthèse. Il y a moins de choses à savoir par cœur qu’avant. Notamment, parce que les calculatrices permettent aujourd’hui d’enregistrer votre cours. Ça ne veut quand même pas dire que vous pouvez abandonner votre cours. Vous aurez des formules à appliquer et des démonstrations à développer en complément des études de documents.

Un sujet sans calculatrice ?

Cette année est la dernière avec les calculatrices n'ayant pas de mode examen. L'an prochain, avec ce mode, les candidats n'auront plus accès à leurs aide-mémoire. C'est donc aussi la dernière année où il peut y avoir un sujet interdisant la calculatrice. Depuis la réforme de 2013, il n'y en a pas eu en métropole. Est-ce que les concepteurs de sujet auront choisi l'option "sans calculatrice" pour cette dernière année où c'est encore possible ?

Des exercices transversaux

Contrairement à l’épreuve de SVT, les exercices de physique-chimie ne portent pas sur un chapitre précis du cours. Au contraire, ils font appel à beaucoup de compétences vues pendant l’année, voire le lycée. C’est particulièrement le cas de la chimie. Un même exercice peut mêler de la chimie organique, de synthèse mais aussi de titrage.


En physique c’est plus compliqué mais pas impossible. Un des sujets tombés cette année à Pondichéry était axé sur les objets du quotidien (un smartphone) balayant de nombreux domaines : interférences pour mesurer une grandeur microscopique, étude d'une transmission numérique, caractérisation des oscillations d'un pendule et même de la chimie avec un dosage d'une solution colorée, le tout en un seul exercice sur 9 points !

Des exercices d’actualité

Une tendance s’observe sur les dernières années : les sujets sont liés à des thématiques actuelles. Comme pour l’épreuve de Pondichéry, ça peut être sur des objets dernière génération. Il y a aussi beaucoup à piocher dans le développement durable : amélioration d’un rendement agricole, optimisation des transferts thermiques pour faire baisser la consommation énergétique d’un logement etc.

Vous pouvez retrouver tous les conseils de Cédric Lémery sur la page Facebook " La physique au bac S " et sur le Web Pédagogique.

Retrouvez tous nos sujets sur le baccalauréat sur notre page dédiée.

Plus d'articles

Sur le même sujet