Bac 2019 : au moins 17 recours de candidats devants les tribunaux administratifs

JT 20H - Si le droit de grève est protégé par la Constitution, la rétention des copies, propriétés de l'État, pourrait ne pas relever de ce droit. Alors, que risquent les enseignants grévistes ?
Examens 2019

CONTESTATION - Un mois après les résultats du baccalauréat 2019, 17 recours ont été déposés par des candidats devant les tribunaux administratifs pour inégalité de traitement. Un chiffre non encore exhaustif selon le Conseil d'Etat.

Au 1 er août 2019, 17 recours de candidats du baccalauréat pour inégalités de traitement avaient été déposés devant les tribunaux administratifs. "Un chiffre non exhaustif, à prendre avec  des pincettes", selon le Conseil d'Etat contacté par LCI.fr. Ce chiffre est en effet susceptible d'évoluer à la hausse dans les prochaines semaines.

Ces recours font suite à la session d'examen 2019, profondément marquée par une grève inédite de certains correcteurs opposés à la réforme du bac. De nombreuses copies ont été retenues et le ministre de l'Education avait décidé qu'en cas de notes manquantes, celles du contrôle continu seraient prises en compte. Et si la note du bac s'avérait finalement meilleure, c'est celle-ci qui serait conservée.

Lire aussi

Ce système de notation avait été dénoncé par les syndicats enseignants et étudiants qui réfléchissaient à la possibilité de recours avant l'annonce des résultats du bac. Ils estimaient que cette méthode constituait une rupture du "principe d’égalité égalité" entre les élèves jugés sur les vraies épreuves du bac et ceux qui ont obtenu les notes du contrôle continu.

En vidéo

Réforme du bac : quelles nouveautés pour la rentrée ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter