"Vimy c'était en France et pas au Canada" : après Andrée (Chedid) et Camille, énième confusion pour les aspirants bacheliers

Examens 2019

ET DE TROIS - Après la déferlante de commentaires des derniers jours sur les réseaux sociaux concernant des prénoms que nombre de lycéens ont attribué à tort au sexe opposé dans leurs copies de français et de science, l'épreuve d'anglais semble s'être à son tour montrée très instructive. En termes de géographie cette fois...

C'est à se demander si le bac n'a pas davantage vocation finalement à engranger de nouvelles connaissances qu'à exposer celles acquises... Le bac millésime 2019 compte en effet presque autant de malentendus, à l'origine de buzz inattendus sur la Toile, que de jours d'examens écoulés jusque-là. Après avoir découvert qu’Andrée Chedid était une femme lors de l’épreuve de français, et que le prénom Camille était aussi attribué aux hommes, la dernière "révélation" en date concerne l'épreuve d'anglais à l'issue de laquelle nombre d'aspirants bacheliers ont expliqué avoir découvert que Vimy se trouvait en France et non au Canada. 

Dans le détail, les candidats avaient pour consigne de lire un texte extrait d’un journal canadien anglophone sur la commémoration, en 2017, du centenaire de la bataille de la crête de Vimy, ou "Vimy Ridge" en anglais. Plus tard il leur étaient demandé de remplir un texte à trous, dans lequel il fallait nommer le pays où se trouve la fameuse "Vimy Ridge". D'où la stupéfaction de certains, qui se seraient fiés à la consonance, au sortir de l’épreuve...

Lire aussi

Pour rappel, pendant la Première guerre mondiale, la bataille de la crête de Vimy a vu périr ou blessé 10 500 soldats canadiens.

Retrouvez toutes les infos sur le baccalauréat 2019 sur notre page spéciale.

Et aussi

Lire et commenter